Magazine Info Locale

La Halte-Garderie / Johan Amselem

Publié le 08 septembre 2015 par Mainsdoeuvres

BIOGRAPHIE
Johan Amselem est formé à la danse contemporaine au CNR d’Avignon et au CNDC d’Angers. Il est pendant six ans danseur de Laura Scozzi qu’il assiste en tournée de PLATÉE, produit par l’Opéra de Paris. Il danse pour la cie DaDaDanz, au Danemark, et à Paris pour Laurence Perez.
Entre 2014 et 2015, il crée DES FILLES DES CHOUX DES GARS DES ROSES, en résidence de création à Anis gras (Arcueil) et en partenariat avec le théâtre L’étoile du nord (Paris). Il crée LA BELLE AU BOIS FLAMBANT, spectacle intergénérationnel
et bal, pour la MPAA de la Ville de Paris. En 2013 il a la direction chorégraphique de STYLELIVERENAISSANCE : il chorégraphie VÉNUS pour le Ballet de Lorraine/C.C.N de Nancy, 4 flashmobs avec 400 danseurs amateurs et il fait danser
30 000 personnes Place Stanislas. En 2012 il est le premier boursier artistique international MCKnight Foundation. Il crée à Minneapolis (USA) BON APPETIT ! programmé à la biennale de danse contemporaine de Bogota (Colombie). FROUFROU LES BAINS, qu’il chorégraphie, reçoit le Molière 2002 du meilleur spectacle musical. Sa participation comme chorégraphe associé
et conseiller artistique de la Fête de la danse Entrez dans la danse (Paris), ses nombreuses collaborations avec la MPAA, témoignent de son grand intérêt pour la proximité avec le public et la création avec des amateurs. Agréé par le Rectorat de Paris, il intervient en milieu scolaire et participe au programme pédagogique de
l’Opéra de Paris. Il dirige des ateliers auprès de populations spécifiques telles que les enfants autistes et trisomiques. En 2015-2016, il entre en résidence croisée pour son projet intergénérationnel LES VILAINS PETITS CANARDS à Mains d’Œuvres, à l’Étoile du Nord et au Centre Binet.

L’INFO INSOLITE
Aime les roses et la cuisine.

PROJET DÉVELOPPÉ A MAINS D’ŒUVRES
On ne danse pas souvent avec ses parents. On ne danse pas souvent avec ses enfants.
Certains enfants et parents n’ont jamais dansé ensemble. Apprécieriez-vous qu’on
vous en donne une occasion exceptionnelle lors d’un projet chorégraphique qui aboutira à une représentation sur scène, dans un contexte de création proche du contexte professionnel, avec une création lumière, costumes, musicale ?
Qu’un enfant vive avec le souvenir fort qu’il a dansé sur scène, sous les projecteurs, devant un public, avec ses parents. Et donner envie aux parents et enfants présents dans le public de se donner cette occasion.
« Les vilains petits canards » veut donner envie : de porter son père, de tournoyer et chuter au sol avec sa mère, de glisser ensemble main dans la main, de s‘enlacer et rester un moment immobiles sous les lumières et créer l‘épicentre d’une émotion.
A travers l’exploration par la danse des questions de différence, de discrimination, de stigmatisation et de relation bilatérale d’aide et de soutien parent-enfant, les ateliers
de création inter-générationnels parents-enfants LES VILAINS PETITS CANARDS ont pour objectif d’accroître l’estime de soi, valoriser les individualités dans leurs singularités, réinvestir et réinventer le lien familial, générer de l’échange, du partage,
de la cohésion sociale en proposant à des populations franciliennes habitant des deux côtés du périphérique de se réunir pour construire une œuvre chorégraphique et les affranchir du clivage Paris/Banlieue.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mainsdoeuvres 11250 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine