Magazine Côté Femmes

Apprendre à «chiller»

Publié le 16 septembre 2015 par Lesimparfaites
Momo est revenue à la maison après ses premiers jours au secondaire avec une grande question existentielle: «Comment être une vraie ado?».
C'est que Momo avait commis un impair plus tôt dans la journée en confiant à ses tout nouveaux amis qu'elle avait a-do-ré le premier cours de maths. Isssshhh! Grave erreur! «Mais c'était tellement cool le cours de maths! Mais quand j'ai vu leur air, je me suis rattrapée. Je veux être une vraie ado comme dans les films. Tsé, les filles cool sauf que moi, j'aime ça l'école!».
Grand dilemme en ce début de secondaire!
Je la voyais aller ma Momo au primaire: toujours en train d'étudier, de faire des recherches sur ses projets, bien franchement, elle en faisait trop. Elle aurait pu ne pas étudier et elle aurait eu des notes tout à fait correctes. Elle a mis les efforts et elle a eu de très bonnes notes. Et je ne voulais pas que ça se poursuive au secondaire. Je n'ai pas voulu qu'elle s'inscrive au programmation d'éducation internationale parce que je voulais qu'elle apprenne à «chiller».
Oui, oui, vous avez bien lu. Moi, sa mère, je veux qu'elle chill. Pas qu'elle n'aime plus l'école, au contraire! Sa passion pour le cours de maths, elle peut me la raconter tous les soirs. Mais elle doit apprendre à vivre selon son âge. Pas toujours voir plus loin, se projeter dans l'avenir ou s'inquiéter des examens de fin d'année. Mais vivre son moment présent d'ado.
Je lui ai conseillé d'aller dans un programme qui la passionnerait sans qu'elle ait à pousser en fou sur les études. Je voulais qu'elle slaque sur la performance et qu'elle fasse de la place au plaisir, aux relations sociales, aux activités-midi, pas juste aux exposés oraux, aux examens de maths et aux dissertations de français.
Et depuis qu'elle a commencé le secondaire, elle sait ce qu'elle a à apprendre. Pas juste les maths -même si le cours est très cool!- ni l'anglais ou la géo, elle doit apprendre à devenir une vraie ado. Cette période qui définit les contours de la future adulte qu'elle sera. Une adulte dont le bonheur ne se mesurera pas à la performance, je l'espère...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesimparfaites 61667 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine