Magazine Société

Hausse de taux US, un tournant pour les pays émergents ?

Publié le 17 septembre 2015 par Vincentpaes
la FED pourrait modifier ses taux d’intérêts pour la première fois en près d’une décennie. Crédit : dollar par Shutterstock Crédit : dollar par Shutterstock Crédit : dollar par Shutterstock
Autres articles
  • CAC40 : un marché schizophrène

  • Bourses : une rentrée compliquée

  • Turbulences sur les devises : décryptage

  • ​La Chine relance la guerre des changes

  • Bourse : entre attente et prudence

Ces deux sujets ont engendré de nombreuses inquiétudes sur les marchés émergents entrainant chute des monnaies locales et sorties de capitaux importantes. Le consensus est désormais qu’une hausse de taux US sera mauvaise pour les actifs émergents et selon ce raisonnement, tout retard de la FED sur les taux serait bon pour ces derniers. Néanmoins, est-ce que ce tournant de politique monétaire US ne pourrait pas être « positif » pour les émergents en général ? Trois  raisons éventuelles :

1/ La hausse des taux est largement anticipée, prévue. Dans le jargon boursier on dira que cette annoncée est déjà pricée, et a eu pour impact un renforcement du dollar pendant des mois. Le Dollar a en effet gagné de 10 à 20% contre Brésil, Mexique, Malaisie, Indonésie, Afrique du Sud et plus de 20% contre Russie et Turquie rien que cette année !

2/ La hausse de taux des USA est le signe que l’économie américaine s’est normalisée, que la plus grande économie du monde se porte bien et pourrait partiellement compenser le ralentissement de la deuxième plus grande économie, d’autant plus que la zone euro se porte progressivement mieux.

3/ Les taux américains vont monter mais resteront bas pendant une longue période et ce alors que BCE et BoJ vont possiblement continuer d’imprimer de l’argent, sans parler de la banque populaire de chine. Aussi la politique monétaire à l’échelle mondiale devrait rester accommodante. Enfin, notons que l’annonce d’une hausse de taux de la FED, soit par surprise en ce mois de septembre, soit en décembre (afin de respecter ce qu’avait dit Janet Yellen début 2015) pourrait être un soulagement après autant d’attente ce qui pourrait donner de la visibilité aux opérateurs pour passer à la suite. Les émergents ont été vendus sur des rumeurs, les marchés vont peut être payer la nouvelle.

En conclusion, la hausse de taux US devrait marquer un tournant pour les marchés, qui pourrait à priori ne pas être si négatif que cela pour les émergents. Les ventes paniques récentes plaident d’ailleurs pour ce scénario d’un point névralgique. Aussi, si tel devait être le cas, certains indices de payer émergents devraient reprendre de la hauteur. Plus volatiles encore, les monnaies pourraient alors fortement rebondir. Je vous invite à suivre l’évolution de celles qui ont été le plus chahutées ces derniers temps comme la Lyre Turque TRY, le peso Mexicain MXN ou encore le Rand Sud AfricainZAR. Ci-dessous on peut constater les chutes de 15 à 30% de ces monnaies rien que depuis le 1er janvier de cette année.

A propos de l'auteur : Nicolas Chéron est stratégiste chez CMC Markets France.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vincentpaes 175713 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine