Magazine France

Logement pour tous, en Europe : une question de volonté politique

Publié le 18 septembre 2015 par Gédécé @lesechogaucho

Voilà de quoi faire fermer leur clapet une bonne fois pour toute aux cyniques d’extrême droite qui tentent d’opposer la misère à la misère et les réfugiés ou migrants aux sans-abri « bien de chez nous », alors qu’ils ne s’en préoccupaient nullement auparavant. Et comme l’information vient du Figaro, on ne pourra la taxer de gauchisme boboïsant, comme d’ordinaire :

Capture

Les chiffres sont «choquants», pour les associations d’aide aux sans-abris. En Europe, plus de 11 millions de logements sont vacants, selon une enquête du Guardian. «Seule la moitié d’entre eux suffirait à ce que plus personne ne dorme dans la rue» assure Freek Spinnewijn, directeur de la Fédération européenne des associations nationales travaillant avec les sans-abris (FEANTSA).

Avec 3,4 millions d’habitations inoccupés, l’Espagne arrive en tête du classement, selon un recensement de 2011. La France pointe à la seconde position, à 2,4 millions, d’après les données de l’Insee de 2012. (source)

«Les maisons sont construites pour que les gens y vivent. Si elles ne sont pas occupées, c’est que quelque chose a sérieusement mal tourné sur le marché du logement», nous dit un militant britannique du droit au logement. C’est le moins qu’on puisse dire… Et cela doit remettre en question non seulement les abrutis d’extrême droite et leurs discours binaires, mais également et plus généralement tout notre système économique qui manifestement dysfonctionne gravement, ainsi que des instances européennes incapables de penser autre chose que l’austérité budgétaire, et qui se fout libéralement des questions sociales. Faut que ça change.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 130147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte