Magazine Santé

SUICIDE: Et si le risque était détectable à 90%? – Molecular Psychiatry

Publié le 18 septembre 2015 par Santelog @santelog

SUICIDE: Et si le risque était détectable à 90%? – Molecular PsychiatryTrouble bipolaire et autres maladies psychiatriques signifient risque accru de tentatives de suicide (TS). Cependant détecter les pensées suicidaires reste extrêmement difficile pour les médecins comme pour les proches. Ces travaux de l’École de médecine de l’Université de l’Indiana proposent de nouveaux outils, précieux, permettant de mieux prédire un risque élevé de TS. Les conclusions, présentées dans la revue Molecular Psychiatry, associent à cette combinaison de tests sanguins et de questionnaires, une précision de détection de plus de 90%.

Ces chercheurs plaident pour l’adoption généralisée de tests de prédiction du risque, permettant la mise en œuvre rapide de changements de mode de vie ou de thérapies pouvant réduire le risque de suicide.

SUICIDE: Et si le risque était détectable à 90%? – Molecular Psychiatry
Des biomarqueurs sanguins : De précédents travaux de l’auteur principal, le Dr Niculescu avaient permis d’identifier un panel de biomarqueurs significativement plus élevés chez les patients souffrant de trouble bipolaire avec des pensées suicidaires ou hospitalisés à la suite de tentatives de suicide. En travaillant sur d’autres diagnostics psychiatriques, les chercheurs sont parvenus à isoler des biomarqueurs encore plus significatifs du risque de suicide. Leur nouvelle étude, menée auprès de 217 participants masculins à troubles psychiatriques, dont trouble bipolaire, trouble dépressif majeur, trouble schizo-affectif, et schizophrénie a permis d’identifier, chez 37 participants victimes de pensées suicidaires les ARN présents. Ces biomarqueurs candidats ont ensuite été réévalués afin d’être mieux hiérarchisés. Les biomarqueurs sélectionnés ont été confirmés chez 26 patients ayant commis des TS. Enfin, les chercheurs ont revalidé ces biomarqueurs chez un dernier groupe de patients.

Une app d’évaluation : Différents questionnaires ont été développés séparément, l’un évalue l’humeur et l’anxiété; l’autre le ressenti des problèmes de la vie, la santé mentale, la toxicomanie et les facteurs de stress.

La combinaison biomarqueurs sanguins + application :

Les tests sanguins sont basés sur des biomarqueurs d’ARN.

Les questionnaires d’évaluation, développés sous la forme d’une application, sont en mesure de prédire l’apparition de pensées suicidaires significatives avec plus de 80% de précision.

Le tout apporte une précision de 92% chez les patients atteints de toute une variété de maladies psychiatriques. Parmi les patients présentant un trouble bipolaire, la précision atteint 98%, selon le Dr. Niculescu, auteur principal de l’étude. Chez l’ensemble des patients atteints de troubles psychiatriques, la combinaison s’avère suffisamment précise pour prédire avec une précision de 71% quels patients vont devoir être hospitalisés pour des tendances suicidaires, dans l’année suivant l’étude.

Le résultat est donc un outil prédicteur, sur un large spectre, des tendances suicidaires. Un outil prêt à être déployé et testé par les professionnels de santé, en particulier dans les services d’urgence, précisent les auteurs. Reste tout de même à effectuer quelques études chez les femmes, et à valider la précision de l’outil sur des patients exempts de diagnostics psychiatriques. Cependant, étant donnée la complexité du diagnostic de pensées suicidaires, c’est certainement déjà une étape importante qui vient d’être franchie.

Source: Molecular Psychiatry 18 August 2015; doi: 10.1038/mp.2015.112 Understanding and predicting suicidality using a combined genomic and clinical risk assessment approach (Visuel@Indiana University School of Medicine)

SUICIDE: Et si le risque était détectable à 90%? – Molecular Psychiatry
Plus d’études surles Troubles bipolaires, le Suicide


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine