Magazine Médias

Testament of Youth (Ciné)

Publié le 21 septembre 2015 par Bigreblog

Bonjour la blogo!

Monday morning… Comme dirait un chat que j’apprécie fortement…I HATE MONDAYS! C’est donc pour cela que je conjure le sort de ce jour maudit avec une review film, parce que fuck it.

Le film du jour sera donc une fois encore une avant-première pour la plupart d’entre vous…même s’il est sorti l’année dernière in UK et ici en Irlande.

Lisez ces mots: Kitty-Kit est en passe de devenir un acteur que j’aime beaucoup. Ceci tient du miracle.

Testament of Youth. Sans spoilers.

Vera Brittain est une jeune fille pleine de ressources qui n’a qu’un seul rêve dans la vie: étudier à Oxford. Mais en 1914, c’est un combat de tous les jours… Et lorsque la guerre éclate et lui enlève son jeune frère Edward, son ami d’enfance Victor, et son fiancé Roland, Vera doit faire un choix: son rêve; ou sa conscience…

a1

Testament of Youth est apparemment un livre qui est devenu rapidement un classique dans les pays anglo-saxons, lu et révéré par des générations. Vu que ce sont les mémoires de la vraie Vera Brittain, il fallait que je voie l’adaptation, d’autant que la bande annonce et le casting m’avaient fortement appâtée.

Le verdict? Probablement l’un des plus beaux films que j’aurai vus cette année, mais sans aucun doute le plus déprimant…

Un film sur la Grande Guerre, en même temps, quand on est habitués aux traitements de Downton Abbey (Matthew; William; Tommy…je vous aime) et de Crimson Field, ça ne peut que toucher. Mais vue à travers les yeux de cette jeune femme forte, c’est encore plus prenant.

Vera était une PUTAIN de bonne femme. Un bloc de courage et de retenue. Je lui tire mon chapeau. Et lui ai légué quelques seaux de larmes…

Casting?

Alicia Vikander est définitivement une actrice qui monte, et avec raison. Après Ex_Machina et The Man from U.N.C.L.E., je la découvre donc dans un rôle qui semble taillé pour elle. Elle est parfaite et donne sa force et en même temps toute sa fragilité à une Vera à qui il est impossible de ne pas s’identifier.

a1

Kit Harington prête quant à lui sa bouille rasée (ça change de l’habitude, Jon Snow) à Roland Leighton, son fiancé. Kitty-Kit devient sérieusement meilleur acteur avec les années, et j’en serais presque tentée de lui trouver un certain charme. Vous allez sans doute craquer. ;)

a1

C’est avec un plaisir et un cri strident peu dissimulés que j’ai donc retrouvé mon Colin Morgan chéri dans les chaussures de Victor l’ami d’enfance. Mon elfe chéri prête ses traits d’adolescent trognon tout plein à un personnage extrêmement touchant que j’ai aimé juste parce que c’était lui. <3"><3"><3 Lady So, tu vas sortir les câlins, je le sens. ;)

a1

Mais selon moi, la star du film, ça reste Taron Bloody Egerton. Ce mouflet n’a de cesse de m’étonner depuis Kingsman dans lequel je l’ai découvert (et dans lequel je suis tombée sous le charme de ce sourire en coin en costume taillé sur mesure: graou); Edward le petit frère est d’une craquitude absolue comme dirait Yoda, et il incarne en quelque sorte l’innocence qu’incarnaient autrefois les Jumeaux Weasley.

a1

Il porte la légèreté du film à bout de bras puisqu’il porte en lui toute la joie de vivre de sa sœur, qui n’illumine finalement que quand il est à ses côtés, tels un Yin et un Yang parfaits…

Parmi les seconds rôles, je note aussi Hayley Atwell ma petite chérie, et Emily Watson et Dominic West, parfaits en parents coupés de la réalité du monde qui évolue sans eux…

Testament of Youth est définitivement un film à voir cette année. Il est beau, il est déprimant juste ce qu’il faut pour une bonne catharsis. Vous DEVEZ le voir. Sublime.

Note: 9,25/10 (scénario: 9/10 jeu: 10/10BO: 8/10catharsis: 10/10)

a1



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bigreblog 1494 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte