Magazine Jeux vidéo

Focus sur le nouveau FIFA 16″

Publié le 22 septembre 2015 par Etvsport @etvsport

Focus sur « FIFA 16″

Alors que la semaine dernière, nous vous avions éclairé sur les qualités et les défauts du dernier Pro Evolution Soccer 2016, développé par Konami, il est désormais temps de s’attaquer à son concurrent, le leader de la catégorie « simulation de jeu de football » depuis quelques années maintenant: Fifa. Et si on vous a clairement fait comprendre que le PES 2016 avait mis la barre haute, l’opus 16 de EA Sports a lui aussi des nouveautés à faire valoir et E-TV Sport vous les présente!

Un « gameplay » qui s’attaque à la défense

On ne va pas se mentir, la défense dans « Fifa 15″ pouvait rendre dingue entre des joueurs toujours mal placé ou encore l’inefficacité chronique des tacles glissés, le nouvel opus a décidé de faire en sorte que la défense puisse prendre assez souvent le pas sur l’attaque. Ainsi, les tacles glissés sont enfin récompensés, les attaquants ne peuvent plus dévorer la ligne comme avant hormis quelques extraterrestres nommés Walcott, Ronaldo ou Lucas. Néanmoins, au rayon gardiens, ceux-ci sont une nouvelle fois capables de boulettes inacceptables.

Au niveau des passes, on notera que les passes appuyés feront souvent la différence même si elles sont difficiles à exécuter avec le bon timing. Enfin, les frappes enroulés finissent encore un peu trop facilement au fond des filets et les dribbles seront un peu plus lent et donc un peu moins efficaces que sur le 15!

Les femmes sont plus que présentes dans ce sport d’homme

Evidemment, la grande nouveauté niveau contenu est l’apparition du football féminin. Ainsi, il sera possible de jouer avec 12 nations féminines (Allemagne, Angleterre, Australie, Brésil, Canada, Chine, Espagne, États-Unis, France, Italie, Mexique et Suède). On notera l’absence du Japon, vice-championne du monde 2015 et championne du monde 2013. Au niveau « gameplay », celui-ci est très différent de ce qui a pu être ressenti avec les hommes : un jeu plus lent et posé, des joueuses qui prennent de réels appuis avec des animations de qualités. Une belle nouveauté qui est en adéquation avec l’ampleur qu’a pris depuis quelques temps maintenant le football féminin.

Pas de grande révolution niveau menu de jeu

Si tous les menus présents dans le précédent Fifa seront toujours de la partie, on peut noter l’apparition de FUT Draft, un outil de draft dans lequel vous composez une équipe en choisissant parmi 5 joueurs proposés au hasard pour chaque poste. Une fois l’équipe créée, vous pourrez enchaîner jusqu’à 4 matches avec celle-ci afin d’espérer remporter plus de crédits pour le mode Ultimate Team. Une fois la série terminée, il faudra repasser à la caisse pour relancer une Draft. Une nouveauté à destination des débutants. Tout comme le mode « My Coach ».

En effet celui-ci s’affiche au dessus du joueur (grâce à une pression du stick droit) les différentes touches qu’il peut exécuter selon son placement sur le terrain, offrant sur le papier un outil d’aide aux débutants désireux de se lancer directement dans le grand bain. Paramétrable à l’envie pour proposer différents degrés d’aide allant de la simple indication de passe et de tir à des commandes plus poussées, celui-ci manque trop de lisibilité pour s’avérer vraiment utile en match. Rien ne vaut un entraînement à l’ancienne avec les différents jeux techniques proposés.

Conclusion

Au final, Fifa 16 est un épisode de qualité qui saura sans doute rassurer une partie des fans. Si les deux dernières éditions étaient assez critiquées sur leur gameplay, il est plaisant de voir qu’EA semble enfin avoir trouvé une recette qui fait mouche, ou du moins, qui est en bonne voie. La série se relance et n’entend pas laisser la concurrence prendre les rênes si facilement!

SORTIE LE 24 SEPTEMBRE

  • Focus sur « FIFA 16″

&« ″&post;


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Etvsport 59845 partages Voir son profil
Voir son blog