Magazine

Scène 3

Publié le 22 septembre 2015 par Nicolas Esse

Madame H. : Prend son téléphone portable.
Anne, est-ce que le docteur Heini est arrivé ?…. Très bien. Faites-le entrer.
La porte s’ouvre.
Madame H. : Docteur Heini, comment allez-vous ? Prenez place.
Docteur Heini : S’assied sur la chaise posée à côté de Patrizia. Madame H. en face d’eux, de l’autre côté du bureau.
Je vais Madame, je vais.
Madame H. : Vous connaissez déjà Patrizia Vidale.
Docteur Heini : Bien sûr. Nous avons parlé. Après la prise de sang.
Patrizia : L’infirmière m’a fait très mal. J’ai encore la marque.
Docteur Heini : Un mois plus tard, ce serait tout à fait étonnant.
Patrizia : Vous ne me croyez pas ? Regardez.
Elle tend son bras à l’envers et pointe un endroit dans le pli du coude.
Ici, vous voyez ?
Docteur Heini : Je vois. Petit hématome, rien de grave. Dans quelques jours il n’y paraîtra plus.
Patrizia : N’empêche, j’ai vraiment eu très mal.
Docteur Heini : Bien sûr.
Se tourne vers Madame H.
Est-ce que nous pouvons commencer ?
Madame H. : Absolument.
Docteur Heini : Bien. Mademoiselle Vidale, si je vous dis ADN, protéines, gênes ou synapses, vous voyez à peu près où je veux en venir.
Patrizia : Vaguement. Très vaguement.
Docteur Heini : Ça ne m’étonne pas. Pourtant, si vous aviez décidé d’approfondir le sujet, vous ne seriez certainement pas ici aujourd’hui.
Patrizia : Et je serais où alors ?
Docteur Heini : Au travail. Dans un laboratoire.
Patrizia : Je ne me vois absolument pas travailler dans un laboratoire.
Docteur Heini : Et le sud de l’Italie n’a absolument pas besoin de nouveaux diplômés en sciences sociales et politiques. Le reste du monde non plus, d’ailleurs.
Patrizia : Alors que le monde a besoin de vous
Docteur Heini : Exactement, le monde a besoin de nous, pour une appendicite, une césarienne ou pour une greffe de moelle osseuse.
Patrizia : Je suis en excellente santé.
Docteur Heini : Pour le moment.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolas Esse 427 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte