Magazine Beauté

Bref, j'ai couru La Noctambule #2

Publié le 23 septembre 2015 par Lilyylush

Souvenez-vous, l'année dernière je vous racontais ici que j'avais participé à la première course de nuit d'IDF, La Noctambule, que j'avais adoré le concept, le parcours et les animations, à tel point qu'il me tardait de refaire une course de nuit, et même de refaire la Noctambule.  Donc inutile de vous dire que lorsque j'ai appris que les inscriptions étaient ouvertes pour l'édition 2015 de la Noctambule j'ai sauté sur l'occasion, j'ai pris des dossards pour mes amis et moi, histoire de passer une soirée fun et sympathique, parce que oui, cela peut paraitre étrange de se dire que faire un 10 km un samedi soir c'est fun, mais je vous assure que si ! L'année dernière nous avions tous passé une très bonne soirée à faire la Noctambule, l'organisation de la course était au top, l'ambiance très bon enfant, le parcours sympathique avec plein d'animations (cracheur de feu, zone dans le noir, passage sous des confettis jetés d'un pont ....), bref nous étions tous au taquet cette année !    Sauf que déjà, à quelques jours de la course, première mauvaise surprise en découvrant le parcours... Alors que l'année dernière nous faisions une boucle (départ et arrivée au même point), cette année les organisateurs ont eu la brillante idée de nous faire partir de Courbevoie, pour nous faire traverser La Défense, et arriver à Puteaux... Pratique comme tout lorsque l'on sait qu'entre le lieu de départ et d'arrivée il y a au bas mot entre 4 et 5 km...
 
 
Bref, j'ai couru La Noctambule #2Source    Le jour de la course nous avons donc choisi de nous garer à Puteaux (lieu d'arrivée de la course) pour être tranquilles après la course et nos 10 km, et pouvoir ainsi regagner notre voiture assez rapidement, sans trop de marche ; une fois notre voiture garée nous avons donc rejoint le départ de la course à pied (35 min env.), et là deuxième mauvaise surprise en arrivant : l'organisation qui n'était pas franchement topouille... Beaucoup de monde ne sachant pas où se rendre, certains sas de départ ouverts, d'autres fermés, des bousculades, de l'énervements, des piétinements... Alors je sais qu'il y a toujours des cafouillages lorsqu'une course réunie autant de coureurs (nous étions env. 6.000) mais vraiment en comparaison à l'année dernière, où nous étions certes un peu moins nombreux, c'était le jour et la nuit. Cette année je n'ai pas retrouvé cette ambiance bon enfant que j'avais tant aimé l'année dernière, alors oui il y avait des animaux gonflables qui circulaient dans les airs, il y avait des distributions de colliers et bracelets lumineux (ils étaient à disposition par terre, à l'entrée des sas de départ, je ne vous raconte donc pas les bousculades, écrasements de doigts et tout ce qui va avec) mais franchement bof...   Une fois le départ donné (le premier départ était à 21h, le deuxième à 21h10) nous nous sommes donc élancés à travers les rues de Courbevoie, sous les applaudissements des passants, et là la magie a de nouveau eu lieu, j'ai retrouvé cette joie de courir de nuit, chose que je ne peux presque jamais faire; j'aime cette ambiance, les paysages et les repères qui sont différents, la sérénité et le calme qui nous entourent... C'est vraiment particulier, et c'est pour moi un vrai bonheur de courir de nuit.   Même si j'ai fait plusieurs courses officielles ces derniers temps (que je vous ai presque toutes racontées ici) j'étais légèrement angoissée à l'idée de courir cette course, pour cause de sortie de grippe + aucun entrainements depuis plusieurs looooongues semaines ; ce fut donc un réel plaisir de découvrir au 4ème km, parmi les spectateurs, une de mes copinettes, aussi excitée qu'une puce sous red bull à l'idée de m'avoir retrouvée parmi la horde de coureurs, et qui a donc décidé pour l'occasion de courir un petit kilomètre avec moi... En temps normal je cours toujours seule, c'est ce que je préfère, mais là ce fut un vrai bonheur de la voir s'élancer avec moi, même pour un kilomètre, une vraie bouffée d'air frais pour affronter le reste du parcours qui était déjà bien compliqué et qui n'allait pas aller en s'arrangeant.... Au 5ème km j'ai enfin pu boire un peu d'eau au ravitaillement (qui pour le coup était très bien approvisionné et annoncé par des bénévoles), histoire d'étancher un peu la soif que j'avais depuis le début de la course ; sauf que définitivement, je ne sais pas boire dans un gobelet et courir en même temps... Je n'ai toujours pas compris la technique, et comme à chaque fois ce fut un vrai massacre...  Le reste du parcours c'est fait relativement sereinement malgré la soif toujours présente et les montées de plus en plus nombreuses, et je ne vous cache pas que j'ai été ravie de découvrir un deuxième ravitaillement une fois la ligne d'arrivée franchie, avec bananes, barres de céréales et surtout de l'eau !   
    Pour conclure je dirais que j'ai été ravie de pouvoir de nouveau courir de nuit, c'est vraiment une sensation que j'adore, et il me tarde déjà de refaire une course de nuit. Pour ce qui est de la course La Noctambule en elle même mon avis est assez mitigé.... Certes le prix n'est pas excessif (27 euros) et le package coureur est plutôt top (bonbons, tee-short, jolie médaille, bracelets et colliers phosphorescents, deux vrais ravitaillements...), mais je ne sais pas je n'ai pas trouvé l'organisation top, j'ai trouvé le parcours en lui même assez compliqué (comme tous les autres coureurs avec qui j'ai pu parler à la fin de la course) avec beaucoup beaucoup beaucoup de montées et faux plats, je trouve l'idée d'avoir un point de départ et d'arrivée différents et éloignés de plusieurs km complètement à chier, et j'ai été tellement déçue des animations sur le parcours... Alors oui il y avait des passants qui nous encourageaient, des groupes de musique et de percussions absolument top, avec un passage sous un tunnel éclairé de faisceaux lumineux, mais il est où mon cracheur de feu de l'an passé, ma pluie de bulles et de confettis, mon passage dans le noir total ?    Bref, vous vous en doutez, j'ai adoré faire la Noctambule en 2014, un peu moins en 2015, et je ne suis donc pas certaine d'être au rendez-vous en 2016....

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lilyylush 3722 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte