Magazine Santé

GROSSESSE: Ce n'est pas une raison pour arrêter le sport! – Obstetrics & Gynecology

Publié le 24 septembre 2015 par Santelog @santelog

GROSSESSE: Ce n'est pas une raison pour arrêter le sport! – Obstetrics & GynecologyMarche ou footing, natation ou vélo, la poursuite de l’exercice physique durant la grossesse apporte des bénéfices importants, pour la mère et pour l’enfant. Dont 2 avantages majeurs, soulignés par cette étude de l’Université de l’Alberta : un risque considérablement réduit de césarienne et de poids de naissance trop élevé. Les conclusions publiées dans la revue Obstetrics & Gynecology confirment ainsi l’activité physique durant la grossesse comme un mode de prévention majeur de l’obésité infantile via une « normalisation » du poids de naissance.

Ces données sont issues d’une méta-analyse récente de 28 essais randomisés contrôlés portant au total sur 5.322 femmes et ont regardé l’influence de l’exercice sur les résultats de santé de la mère et du bébé. L’analyse conclut que la pratique de l’exercice physique durant la grossesse permet,

·   de réduire de 31% le risque d’avoir un gros bébé, de poids supérieur à 4.000 g, et cela, sans réduire le risque de déficit de croissance ou de faible poids de naissance ((poids de naissance inférieur à 2500 g) ou de prématurité,

·   de réduire de 20% le risque d’avoir une césarienne.

Des résultats importants parce que les bébés à poids de naissance trop élevés ont tendance à développer un surpoids à l’enfance et une obésité à l’âge adulte.

Chez la mère, une réticence à pratiquer de l’exercice physique durant sa grossesse a été associée à une plus grande difficulté à  » faire face  » et à un surpoids post-partum plus difficile à reperdre.

 

Au-delà de l’exercice, l’importance d’une alimentation équilibrée est réaffirmée : car le surpoids et l’obésité pendant la grossesse représentent un risque considérable pour la santé. De nombreuses études ont ainsi suggéré l’intérêt d’interventions pour limiter la prise de poids pendant la grossesse et démontré que des changements de régime alimentaire et d’activité physique sont directement associés à des améliorations significatives dans les résultats de santé des mères et des bébés. Ainsi,

·   une augmentation statistiquement significative du nombre de portions de fruits et légumes consommées par jour,

·   une augmentation de la consommation de fibres,

·   une réduction de la consommation de graisses saturées,

·   une amélioration de la qualité alimentaire (échelle Healthy Eating Index),

·   combinées à une pratique plus importante de l’activité physique, vont aboutir à des changements mesurables pour la santé du bébé, comme :

·   un risque réduit de poids de naissance trop élevé,

·   un risque réduit de syndrome de détresse respiratoire,

·   et un séjour post-natal réduit en durée.

Enfin, il suffit de 20 minutes d’exercice trois fois par semaine, durant la grossesse, pour accroître l’activité du cerveau du bébé. Une longueur d’avance qui pourrait avoir des effets tout au long de sa vie. Pour la mère, n’oublions pas également la diminution du risque de diabète gestationnel et de pré-éclampsie, l’amélioration de la santé veineuse et la réduction du risque de dépression post-partum…

 

Sources:

Obstetrics & Gynecology doi: 10.1097/AOG.0000000000000801 The Effect of Supervised Prenatal Exercise on Fetal Growth: A Meta-analysis

BMC Medicine doi:10.1186/s12916-014-0163-9 The effects of antenatal dietary and lifestyle advice for women who are overweight or obese on neonatal health outcomes: the LIMIT randomised trial

doi:10.1186/s12916-014-0161-y The effects of antenatal dietary and lifestyle advice for women who are overweight or obese on maternal diet and physical activity: the LIMIT randomised trial

American Journal of Lifestyle Medicine January/February 2014 Relationship of Past-Pregnancy Physical Activity and Self-efficacy With Current Physical Activity and Postpartum Weight Retention

GROSSESSE: Ce n'est pas une raison pour arrêter le sport! – Obstetrics & Gynecology
Lire aussi: L’EXERCICE PHYSIQUE, c’est bon aussi pour la grossesse -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine