Magazine Santé

MALADIES NON TRANSMISSIBLES: 4 facteurs de risque à éliminer pour réduire leur fardeau – The Lancet

Publié le 27 septembre 2015 par Santelog @santelog

MALADIES NON TRANSMISSIBLES: 4 facteurs de risque à éliminer pour réduire leur fardeau  – The LancetMALADIES NON TRANSMISSIBLES: 4 facteurs de risque à éliminer pour réduire leur fardeau  – The LancetC’est un tableau de bord de suivi des mesures mises en œuvre pour réduire le fardeau des maladies non transmissibles, bref un nouvel outil d’évaluation des politiques de lutte contre ces maladies qui nous est proposé dans le Lancet. Avec, au-delà de l’outil, un message d’alerte, de très nombreux pays, y compris parmi les plus riches, ont un long chemin à parcourir pour réduire le fardeau et les décès liés aux maladies non transmissibles.

Le tableau de bord permet d’évaluer l’efficience des stratégies de santé dans 4 domaines :

-   la gouvernance,

-   les facteurs de risque,

-   la surveillance et la recherche,

-   et la réponse du système de santé.

Toutes ces données ont été recueillies pour 23 pays, riches (mais pas sur la France), et à faible et moyen revenu.

Les résultats (voir table ci-contre) sont édifiants :

ØSur 92 scores calculés, 56 sont <à 50% et 23 sont <à 25%.

4 facteurs de risque qui alimentent le  » pipeline  » des maladies non-transmissibles : L’enjeu se situe essentiellement au niveau des facteurs de risques, évitables, en particulier aussi pour les pays riches. Il s’agit principalement, du tabagisme, de l’alimentation trop riche, de l’inactivité physique et de la consommation excessive d’alcool.

La gouvernance des politiques visant à réduire le fardeau des maladies non transmissibles reste une clé, également, pour relever le défi, malgré une amélioration dans la plupart des pays : L’auteur principal, Ana Victoria Roman, de l’Institute of Nutrition of Central America and Panama (INCAP) Bien explique :  » Si tous les pays montrent une amélioration de leur performance pour prévenir et contrôler les maladies non transmissibles, la plupart des pays à revenus faibles et moyens ont encore beaucoup à faire pour réduire le fardeau et les décès liés maladies non transmissibles (…). Cet outil peut les aider à comprendre comment d’autres pays luttent et réussir à réduire ce fardeau « .

Les résultats complets pour tous les indicateurs pour les 23 pays analysés sont disponibles sur un site.

Les décideurs y trouveront des données détaillées leur permettant d’identifier les lacunes à combler.

On rappellera que Les maladies non transmissibles (MNT) tuent chaque année plus de 36 millions de personnes, dont 29 millions, se produisent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. Plus de 9 millions de ces décès surviennent avant l’âge de 60 ans. Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de MNT, suivies des cancers, des maladies respiratoires et du diabète. Ces 4 groupes de pathologies entrainent 80% des décès dus aux MNT. On retrouve encore une fois dans cette étude leurs 4 facteurs de risque majeur, le tabagisme, la sédentarité, l’excès d’alcool et une mauvaise alimentation.

Source: The Lancet September 19, 2015 DOI: 10.1016/S0140-6736(15)00197-X A scorecard for tracking actions to reduce the burden of non-communicable diseases

MALADIES NON TRANSMISSIBLES: 4 facteurs de risque à éliminer pour réduire leur fardeau  – The Lancet
Lire aussi: MALADIES NON TRANSMISSIBLES : La France mal notée par l’OMS-


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine