Magazine Culture

THEATRE : Rencontre avec Michel Voletti pour sa bouleversante adaptation d’Un, Deux, Trois… Soleil

Publié le 28 septembre 2015 par Misteremma @misteremma

Il y a des artistes que l'on rencontre au hasard de propositions d'attaché de presse, lors de sorties d'un disque, d'un film ou d'une première d'une pièce de théâtre et qui disparaissent aussi rapidement qu'il ne sont apparus devant vous. Et puis il y en a d'autres qui marquent votre vie et qui deviennent aussi des amis. Parmi ceux-ci, je voudrais remettre la lumière sur Michel Voletti. J'utilise le mot " remettre " car je vous en ai déjà plusieurs fois parlé et souvent en vidéo.

Notre rencontre doit dater de 2006. J'avais refait un focus en 2010 sur son actualité avec une sympathique vidéo à propos de la pièce L'anniversaire qu'il jouait au côté de Nicolas Vitiello. Et puis, il y a eu nos fous rire en boite de nuit bruxelloise, les visites à la brocante de Temploux mais aussi et surtout son exposition photo chez Versus & Versus à Paris fin 2012. C'était la première fois que Michel montrait son travail de photographe. Je l'ai ensuite invité à venir exposer en novembre 2014 au Mister Emma Art Loft à Bruxelles. A cette époque, il m'avait parlé d'un projet de pièce de théâtre (et même plusieurs projets !). Quelques mois plus tard, j'ai vu Un, Deux, Trois... Soleil apparaître sur un site de Crowdfunding et aujourd'hui, la pièce a vu le jour au Théâtre Le Ranelach (5 rue des vignes 75016 Paris - 01 42 88 64 44)

Après douze ans d'absence, lassée de fuir un passé qui la hante, Claire revient dans la ville de sa jeunesse pour retrouver les siens. Elle n'y est pas attendue, plus depuis longtemps!
Ce retour de la " grande " est l'occasion de faire face aux souvenirs d'enfance, aux rancœurs de sa sœur Marie, à la joie de son frère Julien, au mutisme de son père, aux non-dits devenus trop lourds à porter... mais aussi l'occasion de parler, de ressentir, de redécouvrir une famille, et peut être de se donner une nouvelle chance d'être heureux ensemble.

J'irai à Paris prochainement pour voir la pièce mais entre-temps, je vous propose un petit entretien avec le metteur et scène, comédien et ami Michel Voletti.

Michel, pourquoi avoir choisi ce texte de Christelle George ?

La pièce de Christelle George m'a énormément touché dès la première lecture. Elle s'est imposée à moi comme une évidence. Il fallait que je fasse quelque chose avec ce texte. J'ai d'abord pensé à en faire un film intimiste en coprod avec les artistes et les techniciens. Puis je me suis dit: Pourquoi ne pas tenter une lecture dans un théâtre ?

La lecture s'est superbement bien passée et nous voilà au Ranelagh pour 54 représentations ! Comme le dit la chanson... C'est un beau roman, c'est une belle histoire !

Tu as choisi le crowdfunding pour financer la création de la pièce de théâtre. Ce fut un énorme succès vu qu'avant la fin de la mission la somme avait été récoltée. Pourquoi avoir choisi ce genre de financement ? Et t'attendais-tu à un tel succès ?

Le crowdfunding est une système de participation qui prend de plus en plus d'ampleur. J'ai eu la chance que la directrice du Ranelagh, Catherine Develay, produise la pièce dans son théâtre, mais il y a très peu de promo. Pour se donner une chance d'être vu, il faut de l'affichage, surtout pour une rentrée théâtrale avec plus de 900 spectacles à Paris/Ile de France ! Et ça coûte cher. N'ayant pas de sponsor, j'ai tenté une aide avec kisskissbankbank et ça a marché !!! Au début, j'avais des doutes sur le succès de l'opération. Mais je voulais y croire car je pré vendais des places (en accord avec le théâtre). C'était ma première expérience du genre, et je me suis rendu compte qu'il faut investir beaucoup de temps pour réussir. Si je dois recommencer l'expérience, je pense que la prochaine fois je saurai mieux m'organiser et aller encore plus loin !

THEATRE : Rencontre avec Michel Voletti pour sa bouleversante adaptation d’Un, Deux, Trois… Soleil

Comment as-tu procédé pour le casting ? Peux-tu nous parler des différents comédiens ?

J'avais une comédienne, Prisca Demarez, que je voulais pour le rôle principal (qui depuis est partie pour jouer le merveilleux rôle de Grisabella dans Cats). Elle m'a présenté Jérémie Duvall que j'ai auditionné pour Julien, le jeune frère, et j'ai fait passer des auditions pour le rôle de Marie. Après le départ de Prisca, j'ai passé une annonce sur FB pour la remplacer. J'ai eu plus de 200 réponses ! J'ai fait un premier choix sur photos car il s'agit d'une famille et il fallait que ça colle entre eux. Mon deuxième critère était le CV. Le rôle de Claire est lourd à porter, il me fallait donc quelqu'un qui ait un passé théâtral. Le choix s'est finalement porté sur Delphine Depardieu qui a su montrer lors des auditions les émotions que j'attendais.

Mes comédiens... Delphine est parfaite dans ce rôle, son vécu personnel s'adapte merveilleusement au personnage de Claire. Elle aussi a perdu sa mère dans des circonstances difficiles, elle aussi vient d'une famille de " taiseux ", de gens qui ne savent pas dire " je t'aime ", qui n'expriment pas leurs sentiments. De plus, elle s'est fait un prénom dans le théâtre et connait bien son métier. Bien entendu, elle apporte le nom de Depardieu sur l'affiche, mais je ne l'ai pas choisie pour ça. Je l'ai choisie pour ce qu'elle apporte au personnage de Claire par son talent et sa personnalité.

Jérémie... Il est le petit jeune de la famille. Il a un charisme fou, une énergie, un naturel qui servent merveilleusement son rôle. Il apporte à cette pièce le souffle de vie nécessaire pour ne pas tomber dans le pathos du sujet. Il vient du cinéma (Le fils à Jo avec G.Lanvin, Mon père est femme de ménage avec F.Cluzet, Délit de fuite avec E.Cantona et M.May... ) Il est aussi réalisateur et scénariste. A 21 ans, il termine actuellement son 7eme court métrage et a déjà écrit 2 long métrages en attente de production !!! Et ce qui ne gâche rien, il est d'une humilité et d'une gentillesse rare !

Marie... elle s'est imposée à l'audition. Elle est arrivée, elle a parlé, c'était une évidence. De plus, elle avait le prénom du rôle ! Elle vient d'une famille de comédiens. Elle a une forte personnalité, une voix et un phrasé bien à elle, et, comme Jérémie, un naturel étonnant. Elle vient de réaliser son premier court métrage et prépare un album de chansons... tout en prêtant sa voix sur des films et des séries américaines et autres dont le célèbre "Game of thrones ".

Quant à Jean, le père de cette merveilleuse famille...

THEATRE : Rencontre avec Michel Voletti pour sa bouleversante adaptation d’Un, Deux, Trois… Soleil

Tu utilises une de tes photographies pour l'affiche de la pièce. Peux-tu nous parler de ton travail de photographe et pourquoi avoir choisi cette photographie en particulier ?

Une affiche doit être efficace tout en étant belle. Pour cette pièce, je ne voulais pas d'une affiche qui fasse théâtre. Il fallait trouver quelque chose qui attire l'œil, qui intrigue et dont on se souvienne. Jérémie Duvall m'a proposé deux affiches très bien pensées, mais trop théâtrales pour moi. J'en ai parlé à une amie peintre et comédienne qui m'a fait des propositions mais ça ne me plaisait pas. J'ai alors pensé à une de mes photos qui représentait une route noire avec un pont qui aboutissait à la lumière. Comme un long chemin obscur qui finit par mener vers le soleil. Je l'ai donc retravaillée dans son format, dans les couleurs et avec l'aide d'un graphiste, Ronan Guenou, nous avons planché sur les écritures et les finitions. Finalement, je suis très content du résultat car l'affiche se voit de loin et questionne le passant. Elle a un côté affiche de film, ce qui correspond à mon style de mise en scène. Elle représente parfaitement le côté sombre et lumineux de la pièce et elle est très différente de ce que l'on voit d'habitude.

THEATRE : Rencontre avec Michel Voletti pour sa bouleversante adaptation d’Un, Deux, Trois… Soleil
La pièce se joue jusqu'en novembre - je pense - au théâtre La Ranelagh. Et après ?

Nous jouons, sauf imprévu jusqu'au 28 novembre 2015. Après.... Je pense que je vais dormir !!!

Promis, juré je viens te voir et surtout voir Un, Deux, Trois... Soleil très prochainement. Les critiques sont en tout cas particulièrement positives. Je suppose que cela te donne beaucoup d'énergie pour poursuivre...

Oui, les critiques sont bonnes, ça fait plaisir et ça fait du bien ! Côté énergie, je dirai que c'est plutôt épuisant ! Mais bien sûr, il y a d'autres projets dans les tiroirs...

PARISCOPE : Une réflexion émouvante sur la famille...
FRANCE 3 : Superbement interprété !
A NOUS PARIS : Bouleversant !
TEVA : Une histoire puissante et lumineuse...
MFM RADIO : Un sujet brûlant d'actualité.

THEATRE : Rencontre avec Michel Voletti pour sa bouleversante adaptation d’Un, Deux, Trois… Soleil

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misteremma 41554 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte