Magazine Focus Emploi

Le bio a encore de beaux jours devant lui…

Publié le 29 septembre 2015 par Amaurybeautru @MarketingPGC

Mi-septembre, l’Agence Bio a annoncé que le marché des produits biologiques allait progresser de 10% (soit 500 millions d’euros) pour atteindre les 5,5 milliards d’euros à la fin de l’année 2015.

Cette progression des ventes serait partagée par tous les circuits de distribution ainsi que la restauration commerciale. Didier Perréol, président de l’Agence Bio, s’en réjouit : «On ne peut plus dire que le bio est un marché de niche, les rayons s’élargissent et l’offre évolue beaucoup, ce qui est moins le cas en conventionnel. Tout le secteur – nombre de distributeurs, producteurs, transformateurs et même surfaces de production – a doublé en cinq ans »

Une dynamique renforcée

Victimes de l’arrivée de la grande distribution sur ce marché, les enseignes spécialisées retrouvent leurs lettres de noblesse avec une hausse des ventes de 15% depuis le début de l’année grâce à l’ouverture de nouveaux magasins ainsi qu’à des agrandissements de surface permettant de proposer des produits nouveaux aux consommateurs.

De plus, ces enseignes renforcent leurs positionnements, à l’instar de Biocoop qui inaugurera son premier magasin 100% vrac (sans emballage) début novembre, à Paris.

Selon IRI, la grande distribution (hors discount) pèse aujourd’hui 30% du total bio avec une hausse de 7,4% en comparaison avec le premier semestre 2014.

De nouveaux engagements

Les filières de production continuent de progresser. En effet, le nombre de fermes bio a augmenté de 8% au cours des 6 premiers mois de cette année par rapport à 2014. Elisabeth Mercier, directrice de l’Agence Bio le souligne : « C’est l’équivalent de 16 producteurs qui décident chaque jour de convertir leur ferme en bio ! »
Les surfaces bio devraient augmenter de 10% d’ici la fin de l’année pour dépasser les 1,25 millions d’hectares. La part de la surface agricole en bio à la fin de l’année devrait donc être de 4,6% contre 2% fin 2007.

Cet engagement est également visible avec les élevages bovins (+ 500 depuis de l’année soit 5860), les cultures de légumes et maraîchages (+6,6% soit 4340) et les quelques 4280 producteurs grandes cultures (+ 769)

Désormais, 76% des produits bio consommés en France sont « Made in France » contre  56% en 2010.

De plus, 20% des importations proviennent de produits bio encore peu disponibles en France, ce qui laisse une belle perspective de progression de l’offre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amaurybeautru 8903 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte