Magazine

Balade Gourmande à Paris #3: la cuisine japonaise grâce à Kioko

Publié le 08 juin 2008 par Nolwenn

C’était la seconde fois que nous nous rendions à Kioko… Kioko fait également partie de ces escales incontournables lorsque l’on va sur Paris (bon, évidemment, les Parisiens qui peuvent y aller quand ils le désirent, c’est autre chose, c’est “habituel”). En effet, je n’ai encore pas trouvé ailleurs une épicerie 100% japonaise, qui vende de l’alimentaire et des ustensiles, des produits frais également. D’ailleurs, Kioko propose également des sushis et autres plats à emporter (et les onigiri sont de taille vraiment conséquente !).

Kioko est situé dans le quartier japonais de Paris (étonnant, n’est-ce pas), c’est-à-dire dans le 2nd arrondissement.

La boutique compte deux niveaux. En bas se trouve le rayon frais, où vous trouverez par exemple des umebosi (prunes salées), des boissons, des fruits & légumes… D’ailleurs, j’y avais acheté de superbes feuilles de shiso ! Snacks, mirin, saké, liqueurs, vinaigrettes, bières japonaises sont également au rez-de-chaussée.
Montez quelques marches en colimaçon et vous trouverez les nouilles, les diverses farines (j’ai été cruche, car j’ai hésité devant les sachets de farine à okonomiyaki, pour reposer le sachet, et maintenant je regrette ! en plus, je ne sais pas où trouver ça ici, à Toulouse…). Les “élémentaux” comme les flocons de bonite, le wasabi (en poudre et en pâte), le nori, le dashi-no-moto (il existe en plusieurs conditionnements; en granules comme liquide) sont évidemment en rayon. Sans oublier le kyampo (courge séchée utilisée par exemple dans les sushi), les abura-age pour faire de succulents inarizushi… Bref, tout y est ! De plus, vous pourrez y trouver de la vaisselle, des couteaux et autres ustensiles pouvant vous être utiles (mais je n’y ai pas encore vu de bento). Et vous pouvez être certains que ces produits sont JAPONAIS.

Et puis, si vous avez des doutes, une question, un produit que vous ne trouvez pas, n’hésitez pas à demander. On nous a toujours répondu avec gentillesse. Les vendeurs sont Japonais et Français. D’ailleurs c’est rigolo car en discutant avec l’un d’entre eux, nous avons découvert qu’il est originaire du quartier de Toulouse à côté de chez nous… on monte une petite côté et hop, on y est ! C’est dingue

;)

A deux pas de là se trouve la rue Saint-Anne, avec les restaurants japonais. Si vous y allez pour déjeuner, je vous conseille de vous rendre au Aki (11 bis rue Sainte-Anne) pour y déguster de délicieux okonomiyaki (ce sont comme des galettes à base de chou, garnies de ce que vous voulez, mais là, plusieurs vous en sont proposées comme celle au porc, ou aux crevettes par exemple); le restaurant compte deux salles et plusieurs formules intéressantes.
Si c’est pour dîner, dès 18h00 allez au Naniwa-ya (11 rue Saint-Anne), c’est petit et très prisé, et la carte change à partir de 19h00; le thé et l’eau y sont en libre service à volonté. Vous pourrez y trouver, le soir uniquement, des gyoza par exemple. Mais sinon, craquez pour leur donburi

;)

Allez, plus aucune excuse pour ne pas se lancer dans la cuisine japonaise, vraiment ce n’est pas si compliqué que ça quand on a les bons ingrédients sous la main…

Articles connexes

  • Balade Gourmande à Paris #2: tout pour la pâtisserie
  • Balade gourmande à Paris #1: un bout d’Inde dans le Passage Brady
  • Inarizushi au saumon et omelette: poches de tofu frit garnies
  • Semaine à Paris fin mai… vos idées
  • Cuisine Japonaise, Yaourts, Cupcakes… nouveaux livres dans ma cuisine !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nolwenn 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte