Magazine Musique

Sony réfléchit à l’avenir du catalogue des Beatles

Publié le 18 octobre 2015 par Ludovic Danteny @yellowsubnet
Sony réfléchit à l’avenir du catalogue des Beatles

Le japonais envisage de sortir de Sony-ATV, un mastodonte de l’édition musicale.

Ce qu’avaient mis à jour les e-mails entre cadres de Sony hackés l’an dernier est peut-être en train de se réaliser. Le géant japonais de l’électronique et des médias aurait en effet fait un pas vers une cession de ses actions dans Sony-ATV, la société d’édition musicale codétenue à parité avec Michael Jackson –  désormais sa famille, depuis la mort du roi de la pop – et possédant les droits des chansons des Beatles. Le « Wall Street Journal » a ainsi révélé que Sony aurait activé une clause de la coentreprise lui donnant le droit de vendre ses parts. Cela dit, il n’y a aucune garantie que le processus aille jusqu’au bout, précise le  « WSJ », et Sony pourrait même au contraire se renforcer.

Sony-ATV vaudrait 2 milliards de dollars et Sony est, dans le monde, le numéro un de l’édition musicale – c’est-à-dire de la collecte de droits d’auteur lorsque les chansons sont passées en radio, dans des lieux publics, dans des téléfilms, des publicités, vendues en CD, etc., un métier à ne pas confondre avec l’activité de label vendant la musique enregistrée sous forme de CD ou en numérique.

Quand Michael Jackson conseillait Paul Mc Cartney

L’histoire de ce catalogue est célèbre. Selon le livre « Michael Jackson, Inc. », c’est Paul McCartney lui-même qui aurait expliqué à Michael Jackson tout l’intérêt financier d’acheter des catalogues de droits de chansons. Après que « Bambi » eut acheté ATV, qui détenait les droits des Beatles, en 1985 pour 47,5 millions de dollars, le chanteur des Beatles exprima clairement son regret de ne pas l’avoir fait lui-même. Michael Jackson fusionna en tout cas ATV avec Sony Music Publishing en 1995, contre plus de 100 millions.

En 2012, Sony a acquis EMI Music Publishing, un autre éditeur, pour 2,2 milliards de dollars, avec la famille Jackson et d’autres investisseurs. On ne sait pas si Sony a l’intention de se délester aussi de cet actif. Sony dispose au total d’un catalogue de 2 millions de chansons (dont 750.000 dans Sony-ATV), soit une part de marché de 30 %, selon Bloomberg. Ses revenus devraient croître de 13 % d’ici à 2018, à 617 millions de dollars, et son résultat opérationnel de 23 %, à 123 millions, selon des documents hackés.

Cette activité opère séparément du label, Sony Music Entertainment. L’édition a été longtemps la branche protégée de l’industrie, lorsque les ventes de musique enregistrée s’effondraient à cause du piratage. Cela dit, l’essor du streaming redonne des couleurs à la partie label. Et les conversations hackées l’an dernier montraient que Sony s’interrogeait, sous le sceau du « top secret », sur son devenir dans l’édition, à cause du « caractère complexe de sa structure capitalistique et de sa gouvernance ».

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/021390284800-musique-sony-refl...

Publié le: Dimanche 18 Octobre 2015 - 03:15Source: lesechos

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ludovic Danteny 6235 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines