Magazine Cinéma

Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Par Evenusia @Evenusia

moi simon 16 ans

Sortie VF le 15 avril 2015

Résumé de l'éditeur : chez Hachette Romans

"Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement : 1/ Ils fréquentent le même lycée. 2/ Blue est irrésistible. 3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.) Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Martin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr... "

Mon avis

Il y a des romans qui vous ramènent en arrière et vous plongent en plein cœur de l'adolescence. A cause d'un style bien particulier qui n'est pas sans rappeler celui de John Green, on se retrouve à partager le quotidien d'un groupe d'ados, tous très différents, que l'on apprend à connaître et auxquels on a vite fait de s'attacher. 

Simon, geek de son état, échange par mail avec Blue, dont il ne connait pas la véritable identité. Ils se confient sur leur homosexualité, leurs goûts, leurs problèmes, s'interrogent sur leur coming out qui n'est qu'une question de temps. Ils ont cette vision franche et sans détours si particulière aux adolescents. Leurs échanges de mails sont trop mignons et l'on se prend au jeu de savoir qui se cache derrière Blue. Alors là tout le monde y passe, on s'interroge, on émet différentes hypothèses... qui tombent à l'eau et Blue reste une énigme. Une chose est sûre qu'importe celui qu'il est vraiment, Simon est amoureux... et nous un peu aussi. 

Ce roman est une bouffée d'air frais, plein d'interrogations, d'anecdotes, de vérités, parfois dures, d'autres tendres, de leçons de morale inévitables mais que l'on voudrait éviter, d'amitiés d'enfance, belles et indéfectibles, mais surtout c'est un roman qui parle d'amour, simplement, naturellement. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Evenusia 26490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines