Magazine Insolite

Cabine d'essayage et coiffeur sur téléphone portable

Publié le 09 juin 2008 par Chantal Doumont

phonechinese300Japon: cabine d'essayage et coiffeur sur téléphone portable

A partir de leur téléphone portable, les japonais vont bientôt pouvoir évaluer de chez eux, une coupe de cheveux ou une tenue choisie d'après une simulation virtuelle.

Les Japonaises, connues pour être des adeptes des commandes de vêtements via des sites internet pour téléphone mobile devraient se réjouir de la dernière innovation. Grâce à une simulation visuelle, elles pourront essayer virtuellement les modèles proposés et tester une nouvelle coupe de cheveux en ligne.

Cette nouveauté lancée par le deuxième opérateur de télécommunications nippon, KDDI, devrait faire son apparition fin juin.

Concernant son utilisation, le procédé est simple. La consommatrice sera invitée à faire son choix parmi des pantalons, jupes, chemisiers et autres pièces proposées par diverses marques partenaires du concept. Elle pourra ainsi constituer des ensembles sur une représentation de mannequin, puis coller sa tête au-dessus en envoyant la photo de son visage par e-mail mobile.

Si le rendu lui plaît, il ne lui restera plus qu'à commander ou à se rendre dans une boutique ayant pignon sur rue, auquel cas le téléphone la guidera automatiquement par localisation GPS jusqu'au point de vente le plus proche.

Il lui sera de la même façon possible de tester virtuellement diverses coupes de cheveux élaborées par des coiffeurs associés au service et de suivre ensuite le guide vocal du téléphone pour aller dans un salon, de préférence celui d'où est originaire le modèle.

KDDI et ses partenaires vont également enrôler des starlettes du show-biz pour donner des conseils aux jeunes nippones qui veulent à tout prix ressembler à leurs idoles.

Le service sera facturé 157 yens (environ 95 centimes d'euro) par mois et nécessitera l'emploi d'un récent terminal de troisième génération avancée de KDDI.

KDDI et ses partenaires vont également enrôler des starlettes du show-biz pour donner des conseils aux jeunes nippones qui veulent à tout prix ressembler à leurs idoles.

Le service sera facturé 157 yens (environ 95 centimes d'euro) par mois et nécessitera l'emploi d'un récent terminal de troisième génération avancée de KDDI.
Levif.be avec Belga


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine