Magazine

Scène 4 (cont.2)

Publié le 26 octobre 2015 par Nicolas Esse

Patrizia : Essayez de les frotter avec du démaquillant !
Madame H. : Il y a tout ce qu’il faut ici pour vous redonner une allure décente. Absolument tout : soins de la peau, coiffure, manucure, pédicure… Quand je vois l’état de vos mains, je n’ose pas penser à vos pieds.
Patrizia : Ce n’était pas dans le contrat.
Madame H. : Non, ce n’était pas dans le contrat, pas plus que votre nouvelle garde-robe.
Patrizia : Je préfère garder mes vêtements.
Madame H. : Vous ne parlez pas sérieusement.
Patrizia : Je suis très sérieuse, au contraire.
Madame H : Je ne vois pas où est le problème.
Patrizia : Le problème, c’est que je ne suis pas votre fille ou une poupée que vous allez habiller pour vous amuser. Je suis juste une donneuse compatible.
Madame H. : Avec le maquillage, vous avez aussi arrêté le shopping.
Patrizia : J’ai 23 ans, un enfant et plus de mari. Pour moi le shopping s’arrête devant la vitrine. Je suis pauvre. Pauvre, vous vous souvenez ? Pauvre au point de devoir partager mon sang avec le vôtre parce que vous n’avez pas envie de vieillir.
Madame H. : Pas de grands mots, s’il vous plait. Vous ne « devez » pas. Vous avez le choix. Une infinité de choix.
Patrizia : J’ai le choix de quoi ? Avec mon Master, il faudrait que je parte dans un autre pays pour trouver du travail et Matteo est trop petit pour que je l’emmène avec moi.
Madame H. : Mais vous pouvez quand même partir. Laisser Matteo à vos parents. Ou alors, rester. Chercher le travail là où il se trouve. Faire des ménages. Travailler dans un restaurant.
Patrizia : Est-ce que vous avez déjà cherché du travail ?
Madame H : Cherché ? Du travail ? Je ne crois pas non.
Patrizia : Alors, ne parlez pas d’une chose que vous ne connaissez pas.
Madame H : Mais le travail, ça je connais.
Patrizia : Accrocher des bijoux aux plus belles femmes du monde…
Madame H. : … Y réfléchir jour et nuit. Être toujours souriante à quatre heures du matin, malgré la fatigue et la nuit qui finit. Chercher, chercher encore dans les magazines ou dans les peintures de la renaissance, regarder le monde à s’en user les yeux. C’est curieux cette remarque. Mon grand-père avait un domaine dans le Bordelais. Il me faisait toucher ses mains rugueuses et il me disait : « Tu sens comme c’est dur. C’est de la corne. C’est ça, des mains de travailleur. » Seulement, lui  était vigneron alors que vous, vous êtes diplômée en sciences sociales et politiques.
Patrizia : Pour ma garde-robe,  on va aller faire du shopping ensemble ? Comme deux petites copines ?
Madame H. : Une amie va venir avec deux autres personnes. Je travaillerai pendant ce temps et vous pourrez choisir ce qu’il vous plaira.
Patrizia : Ce qui me plaira dans VOTRE sélection.
Madame H. : Soupire et ferme les yeux.
Je lui ai juste donné une photo, votre âge et vos mensurations.
Patrizia : Et qu’est-ce qui va se passer ensuite ?
Madame H. : Ensuite vous rangez vos vêtements.
Patrizia : Et dans six mois ?
Madame H : Vous les gardez ou vous les jetez. Vous pouvez les vendre aussi, je connais un très bon magasin de seconde main.
Patrizia : C’est là que vous revendez vos vieilles robes de soirée.
Madame H. : C’est là que je regarde l’histoire des grands couturiers.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Comment éviter de se faire harceler durant votre escale ?

    Comment éviter faire harceler durant votre escale

    Les ports d’escale sont le terrain de jeu favori des vendeurs de toute sorte. Pour ne pas gâcher votre croisière, voici quelques règles à Lire la suite

    Par  Kamel Belgacem
    VOYAGES
  • 4 secrets pour décrocher plus de missions

    secrets pour décrocher plus missions

    Décrocher des missions, ce n’est pas toujours facile, pourtant ce n’est pas la motivation qui vous manque. En tant qu’entrepreneur, vous êtes... Lire la suite

    Par  Goomchoz7
    ENTREPRISE, JURIDIQUE
  • Une étude archéologique sur les inégalités sociales

    étude archéologique inégalités sociales

    Les origines des inégalités sociales pourraient se trouver dans les restes d'anciennes sociétés agricoles eurasiennes, d'après un article publié dans le... Lire la suite

    Par  Jann
    SCIENCE & VIE
  • A quoi ressemble ma musique

    quoi ressemble musique

    Voilà bientôt 23 ans que mon ordinateur est devenu mon instrument de musique. Les outils ont évolué, les sons aussi… quoi que, mais la technique est resté... Lire la suite

    Par  Pierre Martin
    HIGH TECH, INTERNET
  • Favoris avril 2018

    Le mois d’avril a été teinté de moments justes magiques… Entre le premier anniversaire de notre petit Théodore, le plaisir d’avoir mon tatouage, notre parenthès... Lire la suite

    Par  Anything Is Possible
    BEAUTÉ , CONSO, CULTURE
  • L’Oeil du lézard : Raymond Médélice

    L’Oeil lézard Raymond Médélice

    Pour contribuer davantage à la diffusion internationale de l’art de la Caraïbe, l’Aica Caraïbe du Sud choisit de créer une série de mini – vidéos trilingues... Lire la suite

    Par  Aicasc
    RÉGIONS DU MONDE, TALENTS
  • Tomates Farcies au Riz WW

    Voici la recette des tomates farcies au riz WW, un délicieux plat léger facile et simple à réaliser qui consiste à farcir les tomates d’une garniture à base de... Lire la suite

    Il y a 6 heures, 4 minutes par   Sabine91
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Nicolas Esse 457 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte