Magazine Médias

Le nouveau stagiaire

Publié le 27 octobre 2015 par Allo C'Est Fini

Car le jeune homme est beau, mais le vieillard est grand.

Victor Hugo, dans son poème Booz endormi, adaptait magnifiquement l’histoire de cette jeune femme, Ruth, qui trouve le réconfort auprès d’un vieillard apparenté à sa belle-mère. Peut-être que notre poète national aurait fait un excellent scénariste pour l’histoire un peu fade d’une relation entre une jeune CEO et un ancien vice-président à la retraite, qui s’offre un stage pour remettre du piquant dans sa vie.
le stagiaire
Il n’y a pas de quoi fouetter un chat, le film tombe vite dans les clichés, dont de Niro sait très bien se jouer, depuis son rôle dans « Mon beau-père et moi ». Cette fois, le petit vieux qu’il incarne se fait tout doux, tout doux mais quand même largement plus responsable et malin que cette bande de jeunes écervelés qui, sous prétexte de nouvelle économie et de génération Y, ne savent ni débarrasser le bordel sur leur bureau, ni trouver le chemin le plus rapide pour relier un point à un autre dans New-York (ah, les méfaits du GPS…).

Dans cet océan de mièvrerie, un seul sourire, et encore, dans une parodie d’Ocean eleven. Et un petit clin d’oeil aux stagiaires, ce film qui faisait la part belle à Google. Ici, les GAFA en odeur de sainteté, c’est Facebook et Apple (pas un plan sans un produit de la marque à la pomme)…

Donc notre jeune CEO, qui a lancé sa boîte il y a 18 mois et compte déjà 250 employés, ne sait plus gérer son emploi du temps, et risque de perdre sa place face aux pressions des investisseurs pour qu’elle recrute un CEO, et son conjoint qui se sent bien inutile comme père au foyer. Sauvera-t-elle ses fesses et son couple? La réponse est OUI, grâce à l’irruption d’un stagiaire senior, plutôt mono-maniaque et qui s’approprie remarquablement bien les technologies et les codes de langage du siècle présent. Robert de Niro cabotine un max, Anne Hathaway pleure plutôt pas mal pour un CEO d’une boîte qui compte déjà 250 employés en 18 mois (ça je l’ai déjà dit, mais on est dans une startup, c’est permis). Bref, un futur début de soirée réussi sur TF1, qui se terminera probablement sur France 5 avant la fin du film.

Et l’on voit de la flamme aux yeux des jeunes gens,
Mais dans l’oeil du vieillard on voit de la lumière

.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Découvrez d'autres articles sur ce thème...

  • Dimension: un film éducatif à téléchargeroctobre 6, 2008 Dimension: un film éducatif à télécharger
  • The Social Network – Bienvenue dans le monde des startupsoctobre 8, 2010 The Social Network – Bienvenue dans le monde des startups
  • Qwiki sera-t-il le futur moteur de recherche qui bousculera Google?octobre 3, 2010 Qwiki sera-t-il le futur moteur de recherche qui bousculera Google?
  • Intouchablesnovembre 8, 2011 Intouchables

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Allo C'Est Fini 6794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines