Magazine Santé

COUPLE: Face aux difficultés conjugales, la femme en parle, l'homme pas – Journal of Gerontology: Social Sciences

Publié le 27 octobre 2015 par Santelog @santelog

COUPLE: Face aux difficultés conjugales, la femme en parle, l'homme pas – Journal of Gerontology: Social SciencesFace aux problèmes conjugaux, hommes et femmes réagissent différemment, montre cette étude de l’Université Rutgers. Lorsque le mariage est en difficulté, les femmes s’expriment et s’inquiètent, parfois jusqu’à la tristesse et à la dépression. Les hommes auront plutôt tendance à se renfermer, à en ressentir de la frustration et  » pas beaucoup plus « -écrivent les auteurs. Les conclusions, présentées dans le Journal of Gerontology: Social Sciences, se résument, finalement à cet adage :  » Femme heureuse, vie heureuse « .

Les sociologues de l’Université Rutgers et de l’Université du Michigan ont renseigné chez 722 couples, mariés, et âgés en moyenne de 39 ans, leur expérience conjugale, les réactions du conjoint, notamment face aux difficultés conjugales. Les chercheurs ont ensuite analysé les différentes réponses possibles aux difficultés traversées par le couple, comme la tristesse, l’inquiétude et la frustration et constatent qu’hommes et femmes réagissent très différemment.

ØDans l’ensemble, les hommes ne souhaitent pas vraiment en parler ou passer trop de temps à y penser. Ils n’aiment pas avoir à exprimer des émotions leur donnant une image de vulnérabilité.

ØLes femmes en revanche expriment plus facilement et librement leur tristesse ou leur inquiétude. De plus, les femmes s’estiment  » traditionnellement  » plus responsables du climat émotionnel d’un mariage. Donc parler des problèmes va apporter un soutien aux femmes mais plutôt un sentiment de frustration aux hommes.

ØEnfin, en cas de soutien même du partenaire, si pour les femmes, le soutien du conjoint est ressenti comme une expérience positive, chez les hommes, notamment d’âge mûr, recevoir le soutien de leur femme peut entrainer un sentiment d’impuissance ou d’incompétence.

A noter : les hommes participant à l’étude et positifs sur leur vie de couple étaient aussi ceux qui signalaient un fort soutien affectif de la part de leurs épouses.

 

Source: Journal of Gerontology: Psychological Sciences and Social Sciences September 1, 2015doi: 10.1093/geronb/gbv073 Marital Quality and Negative Experienced Well-Being: An Assessment of Actor and Partner Effects Among Older Married Persons

COUPLE: Face aux difficultés conjugales, la femme en parle, l'homme pas – Journal of Gerontology: Social Sciences
Plus d’étudessur la Santé du Couple

Lire aussi: COUPLE: Femme heureuse, vie heureuse? -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70286 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine