Magazine Histoire

Mercredi 27 octobre 1915. Si tu savais comme elle t’aime ta petite femme

Par Cantabile @reimsavant

Aujourd'hui dans le journal on dit que les prisonniers des pays envahis vont pouvoir correspondre. Si tu savais comme cela me rend de l'espoir. Si tu es toujours vivant et que tu puisses m'écrire d'ici un mois, six semaines, j'aurai de tes nouvelles et je crois que je la lirai toute la journée, cette lettre-là ! Oh vivement !

Si tu savais comme elle t'aime ta petite femme.

Hortense Juliette Breyer (née Deschamps, de Sainte-Suzanne) - Lettres prêtées par sa petite fille Sylviane JONVAL

De sa plus belle écriture, Sylviane Jonval, de Warmeriville a recopié sur un grand cahier les lettres écrites durant la guerre 14-18 par sa grand-mère Hortense Juliette Breyer (née Deschamps, de Sainte-Suzanne) à son mari parti au front en août 1914 et tué le 23 septembre de la même année à Autrèches (Oise). Une mort qu'elle a mis plusieurs mois à accepter. Elle lui écrira en effet des lettres jusqu'au 6 mai 1917 (avec une interruption d'un an). Poignant.(Alain Moyat)

Il est possible de commander le livre en ligne

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cantabile 56093 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines