Magazine Info Locale

Malek Boutih a tort…

Publié le 27 octobre 2015 par Gezale

Malek Boutih a tort…Malek Boutih a tort. Il a tort de pronostiquer la victoire de Marine Le Pen lors de la prochaine élection présidentielle. En l’état actuel des forces politiques, personne ne peut valablement annoncer quelque résultat que ce soit. Au doigt mouillé ? Et encore. On ne connaît pas les candidats du premier tour et encore moins ceux du second. Il a tort parce qu’il veut se montrer plus malin que les autres et justifie sa prévision sur la base d’arguments liés à la situation de l’Europe et de la gauche. Et celle de la droite alors ?
Il a tort également eu égard au contexte électoral immédiat qui donne le FN en tête et en capacité de gagner dans deux grandes régions françaises. Pour ce faire, il faudrait que droite et gauche, gauche et droite, selon le classement au soir du premier tour sacrifient leur âme dans le seul intérêt de quelques sièges d’élus handicapés par un statut d’opposants les rendant inopérants voire inoffensifs. Il a tort car il risque de démobiliser un électorat de gauche déjà frileux et sonné par quelques sondages peu optimistes pour la gauche. Quoique. En Normandie, par exemple, la gauche n’est qu’à deux points (dans les sondages) des listes d’Hervé Morin et la campagne électorale à peine ouverte peut créer une dynamique encore en gestation.
Malek Boutih a tort enfin parce qu’il recentre le débat politique autour du Front national et ses maigres idées. Le FN s’appuie sur quoi ? L’immigration, l’insécurité et la sortie de l’Union européenne. Voilà son tryptique idéologique de base. Or, les élections régionales sont avant tout destinées à élire des gestionnaires compétents pour le développement économique, la formation professionnelle, la construction et l’entretien des lycées, le tourisme. Je ne vois pas du tout en quoi Marine Le Pen serait un atout pour la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. En quoi la présidente d’un mouvement fidèle à son histoire et repolinée pour être présentable, aidera à créer des emplois, à attirer des industriels, à encourager les entreprises, à soutenir les salariés. Au contraire, l’élection d’un responsable du FN à la tête d’une collectivité (voir Béziers) fera fuir les créateurs de tous poils.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7309 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine