Magazine Santé

CANCER COLORECTAL: Chaque cm de tour de taille en plus, c'est 6% de risque en plus – UEG Week 2015

Publié le 27 octobre 2015 par Santelog @santelog

CANCER COLORECTAL: Chaque cm de tour de taille en plus, c'est 6% de risque en plus – UEG Week 2015CANCER COLORECTAL: Chaque cm de tour de taille en plus, c'est 6% de risque en plus – UEG Week 2015Cette étude présentée à la 23e United European Gastroenterology Week (Barcelone) apporte des preuves du lien entre surpoids et notamment obésité centrale, et risque de cancer colorectal (CCR). Si l’on savait que le cancer colorectal est étroitement lié à l’âge, l’alimentation et l’obésité, ces nouvelles données, qui quantifient le risque avec la prise de poids, mettent en avant un effet évident de l’augmentation du tour de taille chez les hommes d’âge mûr sur le risque de cancer de l’intestin.

L’étude a été menée chez des patients sains et des patients atteints du syndrome Lynch, un syndrome qui induit un risque supérieur de CRC en raison d’une anomalie génétique héréditaire touchant l’un des gènes responsables de la réparation de l’ADN. L’équipe montre que, chez les patients sains,

·   5 augmentations d’1 unité d’IMC entraînent une augmentation de 18% du risque de cancer colorectal,

·   chez les hommes, l’effet  » tour de taille à l’âge mûr  » est particulièrement important.

·   Ainsi, le risque de CCR est augmenté de près de 60% chez les hommes qui, en 10 ans, gagnent 10 cm de tour de taille.

Pour l’auteur principal, le Dr John Mathers, professeur de nutrition à l’Université de Newcastle, il existe aujourd’hui des preuves suffisantes de l’efficacité d’un changement de mode de vie sur la réduction du risque de cancer colorectal. Il rappelle qu’en particulier un meilleur régime alimentaire, avec un apport en viande rouge et viandes transformées limité (Voir nouvelle publication de l’IARC) et une pratique plus régulière de l’activité physique en contribuant à prévenir l’obésité, diminuent aussi le risque de cancer de l’intestin.

Chez les patients atteints du syndrome de Lynch,

·   le risque de CRC augmente avec la prise de poids,

·   au stade de l’obésité (IMC > 30) ce risque est doublé.

·   Globalement, l’augmentation du risque CRC avec le poids corporel est plus rapide que chez des témoins  » sains « .

ØL’auteur ajoute que l’aspirine réduit le risque de CRC en cas d’obésité, grâce à ses effets anti-inflammatoires. Un résultat qui suggère que les agents anti-inflammatoires naturels, présents dans l’alimentation, pourraient également être bénéfiques contre le risque de CCR chez les personnes obèses.

Source: UEG Week 2015 27 Oct, 2015 Increased risk of large bowel cancer for each 1 cm rise in waist circumference (Illustration UEG)

CANCER COLORECTAL: Chaque cm de tour de taille en plus, c'est 6% de risque en plus – UEG Week 2015
Plus de 50 études sur le Cancer colorectal

Lire aussi : CANCER COLORECTAL: Un nouveau paradoxe de l’obésité

L’OBÉSITÉ à l’adolescence double le risque de cancer colorectal à vie

L’OBÉSITÉ liée à un risque accru de 50% de cancer colorectal

References

1. Ning Y et al. (2012) Obesity Reviews 11, 19-30

2. Song M et al. (2015) Int. J. Epidemiol. PMID: 26403814

3. Movahedi M et al. (2015) J. Clin. Oncol. PMID: 26282643


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine