Magazine Sport

La France et la Suisse : les meilleurs ennemis

Publié le 09 juin 2008 par Journalsudouest

Deux nations et pourtant deux stratégies différentes. L’équipe de France, favorite et relativement “surcôtée”, emploie une politique bien opposée à celle de l’équipe de Suisse, petit poucet du championnat d’Europe. Des choix qui soulignent l’antagonisme ambiant que cultive certains supporters.
Il y a quelques jours, à la question du pourquoi avoir choisi l’isolement, Raymond Domenech avait répondu “‘C’est juste obligatoire”. Le choix du sélectionneur français de fermer l’accès à l’hôtel des Bleus, boutiques comprises, a été fortement critiqué par la communauté suisse. La vie très privée des français contraste avec la vie plus libérée des suisses. Le sélectionneur helvète, Kobi Kuhn, a décidé lui, de laisser plus de marge à ses joueurs. Preuve en est, les sites internet personnels développés par certains joueurs suisses pendant la compétition. Ainsi, Philippe Senderos a lancé son blog dès le début de l’Euro. Alternant billets, analyses vidéos et chroniques, le joueur suisse est libre de donner son avis sur le championnat d’Europe. On imagine mal Domenech laisser Nicolas Anelka tenir un blog sur ses performances en maillot bleu…

Un visiteur suisse du blog de Sud Ouest et blogueur lui même, nous précisait il y a peu que “l’isolation demandée par Raymond Domenech symbolise parfaitement ce que les Suisses détestent dans la culture française : le privilège.” Un privilège que Raymond Domenech admet cultiver car il souhaite mettre toutes les chances du côté français. On connaît le caractère bien trempé du sélectionneur français qui laisse quelques avantages à ses joueurs mais demande en retour un investissement conséquent.

Mais les Suisses, en plus de détester la culture française du privilège, haïssent le football français. La jalousie helvétique envers le ballon rond hexagonal remonte à plusieurs années : “Pour ce qui est de la relation footbalistique entre la Suisse et la France, c’est assez houleux depuis quelques années déjà.” ajoutait notre blogueur. Le manque de compétitivité de la super league Suisse (équivalent de la Ligue1), les contre performances de la Nati enragent certains supporters helvètes. Les frontaliers voient même surgir le succès du football français à moins de 10km de chez eux. Pour exprimer leur désapprobation, lors de la dernière coupe du monde 2006, des suisses ont créé et porté un tee-shirt spécial visant l’équipe de France. Cette rivalité reste néanmoins amicale et bon enfant.

Malgré l’antagonisme de certains supporters, la passion des deux pays pour le football international reste intact. Les blogs et autres site internet dédiés à l’Euro 2008 affluent sur la toile. Le quotidien suisse Le Matin offre des nouvelles pertinentes et originales sur le championnat d’Europe. Avec un ton décalé, les internautes peuvent découvrir la vie et les péripéties de la sélection suisse.

Côté français, ça ne bouge pas beaucoup. Beaucoup de blogs naissent sur la toile mais la plupart manquent d’originalité. Pour exemple, les photos de la compétition proviennent exclusivement des sites de sports ou d’agence de presse. Certains essaient de contrer cette mouvance comme le blog d’envoyés spéciaux lancé par “So Foot” et “Libération”. En direct de Suisse, le ton du direct offert par les journalistes nous donne des billets agréables et originaux. Des photos des scènes en direct viennent compléter les écrits des reporters. Un blog à consommer sans modération.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Journalsudouest 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine