Magazine Internet

Web 2.0 et enseignement

Publié le 09 juin 2008 par Olivier Leguay

Cela fait maintenant deux ans que je cherche la recette. Je crois que je suis enfin sur une bonne piste à la vue de la proportion d'élèves de ma classe de seconde qui n'est très portée vers les mathématiques et qui a noté spontanément l'adresse du lien dont je vais vous parler tout de suite.
J'ai fait un sondage, et dans ma classe plus d'un tiers des élèves passe plus d'une heure par soir sur Internet et c'est la quasi-totalité des élèves qui s'y dirige au moins une fois par semaine.
Mais comment lier l'Internet type "adolescent", et ce qui ressemblerait à la conservation de ce que l'on a l'habitude de faire et de produire dans notre métier au quotidien ?
Comment faire pour que des élèves se dirigent vers un lieu numérique pédagogique en dehors de nos heures de classe et que par ailleurs l'alimentation de ces mêmes espaces ne soit pas un cauchemar sans nom pour l'enseignant.

En fait l'idée est simple à mettre en oeuvre, une fois qu'on l'a trouvée, tout cela parait d'une simplicité enfantine. Il s'agit juste de créer un cahier de textes interactif dans un environnement disciplinaire. On pourrait même imaginer que cet espace puisse être lié avec celui d'autres collègues  de la même matière ou d'une autre matière.  On pourrait même rêver à la gratuité... Et si c'était accessible !

 La première chose à faire est d'ouvrir un compte Google

compte google.jpg

puis un compte Netvibes pour sauvegarder votre page personnelle :

compte netvibes.jpg

La troisième chose à faire est de demander l'ouverture d'une page publique, c'est possible de le faire à partir de la page privée.

page netvibes publique.jpg

Imaginons maintenant que l'on créé un blog sur Blogger et que l'on utilise le Google Agenda a des fins de cahier de textes, que l'on alimente un onglet de la page public par le flux du blog et par l'Agenda Google que vous aurez rendu public.
Imaginons aussi que de l'autre coté de votre page publique, donc du coté privé, hormis le fait que vous ayez placé des modules de lecture de vos boites e-mail, vous consacrez un onglet à la gestion de votre blog Blogger, un onglet à la gestion de votre Agenda Google et cerise sur le gâteau, vous pouvez y adjoindre un onglet permettant de gérer votre compte Netbox  permettant de partager 1 Go via des Widgets que vous aurez placé dans un onglet de votre page publique, bien plus qu'il ne faut pour partager quelques PDF par an. En plaçant votre page Netvibes en page d'accueil de votre navigateur, que ce soit chez vous ou au sein de l'établissement scolaire, sans aucune manipulation, vous avez directement accès à votre espace personnel,  votre cahier de textes et le tableau debord de votre blog-cahier de texte. Il est donc possible de façon presque immédiate de donner une information via le blog que les élèves verront sans y aller via le flux, de mettre les devoirs a faire sur le cahier de texte et placer un fichier dans la box afin qu'ils puissent le télécharger. Si vous êtres très motivé et vos collègues aussi, le partage des univers se fait grâce à l'abonnement. On retrouve ainsi ses amis ou abonnés en cliquant sur la petite icône " Contact " en haut de la page. Les CDI sont d'ailleurs de plus en plus nombreux à disposer de telles pages.

Contacts Netvibes.jpg

Pour l'univers entièrement centré autour des mathématiques, c'est ICI

Pour le flux du blog - cahier de textes, c'est ICI  ( cliquer sur les évenements pour voir apparaître les commentaires ) 

Pour le partage de fichiers c'est ICI

La création de ces univers n'aura que la limite de l'imagination de leur concepteur !

L'idée a mis un certain temps à germer, mais elle a le mérite d'être gratuite et assez simple à mettre en oeuvre. Je vais faire le test auprès des élèves qui me restent cette semaine et je publierai une note sur leurs réactions, nombreuses je l'espère.
Vous pouvez aussi laisser vos remarques en commentaires.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Leguay 1825 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte