Magazine Musique

Armentières: dix ans de travail de fourmi pour sortir la discographie des Beatles

Publié le 07 novembre 2015 par Ludovic Danteny @yellowsubnet
Armentières: dix ans de travail de fourmi pour sortir la discographie des Beatles

Claude Defer vit en Dordogne mais est Armentiérois de naissance. C’est au Bizet qu’il a découvert le rock’n’roll, et s’est passionné, dès le collège, pour les Beatles. Avec son copain de classe de l’époque, Hervé Boudailliez, il a sorti la discographie française des Beatles, de 1971 à nos jours, en deux tomes.

Claude Defer devant la maison familiale, boulevard Faidherbe, avec ses deux opus réalisés par pure passion.

Dans la dédicace, tout est dit. « From collectors to collectors with love » (Des collectionneurs pour les collectionneurs, avec amour). « La police de caractères s’appelle John Lennon, elle imite son écriture », ajoute Claude Defer. Ce puriste a épluché, littéralement, tous les vinyles des Beatles fabriqués et vendus en France après leur séparation. Résultat, une discographie française des Beatles, de 1971 à nos jours, un peu austère mais très complète, dont il affirme qu’ils sont les premiers et les seuls à la proposer.

Les Beatles se sont séparés en 1970, « ils avaient sorti douze albums, un rythme incroyable, qui les a épuisés et qui explique en partie leur séparation, oui, sans doute ». Ensuite, des albums sont encore sortis, près d’une centaine de 45 tours, une quarantaine de 33 tours, « une véritable vache à lait pour la maison de disques ! » C’est à tous ces objets (rééditions d’albums originaux, coffrets…), uniquement des vinyles, que les deux complices se sont intéressés. Il a fallu dix ans de travail, de vérification, de recherche du plus infime détail pour sortir une discographie complète. Un marché de niche mais qui existe. « On a sorti le premier tome il y a quatre ans à compte d’auteur, les deux cents exemplaires ont été vendus. On le ressort. En même temps que le deuxième tome, sur les 33 tours, qu’on vient de finir. Cinq exemplaires ont été envoyés en Russie. On va le vendre au Beatles day à Mons ce week-end. »

Leurs jeunes années

S’ils en vendent les deux tiers avec Hervé Boudailliez, son copain de collège, ils rentreront dans leurs frais. « C’est clair qu’il n’y a aucun but lucratif là-dedans. On s’adresse aux collectionneurs, aux passionnés, comme nous. » C’est tout ce qu’ils cherchent. Leur satisfaction, c’est d’avoir réalisé un travail unique que les fans de Beatles reconnaîtront. Des collectionneurs près comme eux à passer un temps fou le nez sur une pochette pour s’émerveiller d’avoir dégoté une perle.

Ça leur rappelle leurs jeunes années. « On a eu une grande chance de vivre dans les années 60 !, s’enthousiasme Claude, c’était une grande liberté ! » Et quand on lui demande ce qu’il aime chez les Beatles, c’est difficile à résumer : « La qualité du chant, l’instrumentation, les mélodies… »

À 63 ans, Claude Defer, retraité dans l’informatique (son ami a fait sa carrière dans les douanes) a maintenant du temps. Pour visiter les studios Abbey Road et flâner dans Liverpool. Au point que tous les deux vont écrire un bouquin qui mettrait en scène les personnages des Beatles, on y croiserait Michelle et Eleanor Rigby…

La discographie française des Beatles de 1971 à nos jours, Tomes 1 et 2 ; 28 euros l’exemplaire, frais de port et d’emballage 6 euros. generation.vinyle@free.fr ou tél : 06 24 81 58 42.

Publié le: Samedi 7 Novembre 2015 - 23:15Source: lavoixdunord

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ludovic Danteny 6235 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines