Magazine

crashbonzaï

Publié le 23 mars 2008 par Ad

Le 15 décembre 2007: Révolution à Saigon!

Les cheveux ne voleront plus librement sous la brise grisante des mobylettes. Fini les noires ondulations fluides des crinières aux montures motorisées. Fini le sèche-cheveux des matins précipités. Fini l'inconscience des soirées arrosées non casquées. L'Etat paternaliste a enfin pris une sage décision : port du casque obligatoire.
Et en une nuit le paysage urbain a changé à jamais.

S'en suivit le port du chapeau+casque, de la casquette+casque, casque de chantier, casque+chapeau chinois, casque de chantier+chapeau pointu... puis vinrent les casques de moto en forme de casquette, les casques de moto en forme de chapeau muguet. Puis vint le moment des chiffres.
Le nombre de décès par traumatisme crânien suite
à un accident de la route a augmenté depuis l'application de la loi. Par conséquent il est donc plus dangereux au Viet Nam de rouler avec un casque. [Forcément quand on fume et qu'on téléphone en même temps, le casque devient gênant].
L'art du bonzaï existe bien ici. Un quartier de Hanoï s'y consacre avec la pisciculture des poissons rouges.
Gilles m'a confié que depuis son arrivée, sa rue qui comptait seulement 4 voitures au début, il dénombre actuellement 17! (en 6 mois!) BOOM économique! (mais qui consomme de plus en plus d'essence).

Espérons que les automobiles rendent la circulation moins mortelle, mais ne vous inquiétez pas les crash test sont fait dans les règles de l'art.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ad Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog