Magazine Journal intime

Paris-Bali : un vol retardé avec la Malaysia Airlines

Par Balisolo @balisolo

Cette année, c’est la Malaysia Airlines qui proposait les meilleurs prix pour aller en Indonésie à mes dates : un Paris-Jakarta à 600€ avec une escale de 2h seulement à Kuala Lumpur. J’ai donc opté pour cette compagnie malgré les problèmes qu’elle a pu rencontrer notamment en mars 2014 avec la disparition mystérieuse d’un de ses avions sur le vol 370. J’ai confiance en la vie et me dit qu’il n’est pas l’heure pour moi de mourir. Une fois rendue dans la capitale indonésienne, je prendrai Air Asia pour rejoindre Bali, comme d’habitude.

La Malaysia Airlines est une compagnie aérienne malaise créée en 1971. Elle dispose de B777, B737-800, A333 mais aussi de A380 et relie la majorité des grandes villes du monde depuis l’aéroport international de Kota Kinabalu à Kuala Lumpur.

Souci de climatisation et/ou passagers : un retard de 3 heures

Le départ était prévu à midi pile au terminal 1 de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Enregistrement des bagages (30kg en 2 bagages maximum + 10kg de bagages à main), salle d’embarquement et montée dans l’avion, jusque là, tout va bien. Je suis agréablement surprise de découvrir un avion vide à 70% et pas mal de place pour s’étaler pendant les 15 prochaines heures, ce doit être la saison basse et les attentats des derniers jours qui explique ce faible taux de remplissage.

Il est 11:45, je suis installée et fatiguée par ces derniers jours de préparatifs, j’ai hâte de décoller. Midi, rien ne se passe. Aucune annonce, l’avion ne bouge pas. Midi 15, toujours rien. Le stewart m’informe que nous attendons 7 passagers manquant à l’appel. Je m’endors. A 13:13, je me réveille. Je rêve. Nous sommes toujours au sol et cette fois, le pilote nous annonce un problème de climatisation dans l’avion. A côté, le stewart discute avec mes voisins et évoque la possibilité que nous prenions le prochain vol ou celui de demain. Il dit que la compagnie se chargera de tous les transferts pour les retards. 14h, toujours au sol, un ingénieur repare le souci nous dit-on, il commence à faire chaud. On nous donne des gâteaux (des cookies chocolat spéculos, un délice !) et à boire mais le temps se fait long. Finalement, à 14:48, notre avion décollera pour la Malaisie. Près de 3h de retard donc.

201511 Vol Paris Bali Malaysia Airlines Air Asia - Balisolo_02

Service à bord en classe eco avec Malaysia Airlines

Le vol en lui-même s’est bien passé. Le personnel composé d’autant d’hommes que de femmes fait son job mais pas plus. Aucun sourire (j’y suis sensible), c’est dommage surtout par les temps qui court… J’ai tout de même l’impression que les hommes sont plus sympas/serviables que les femmes sur ce vol. Sur le vol Kuala Lumpur Jakarta, le personnel est beaucoup plus sympa et souriant.

Niveau bouffe, c’est correct : plat chaud de poulet et purée assaisonnée, beurre et pain frais, une salade de légumes trop bizarre hyper parfumée, une Danette chocolat. Pour le petit-dejeuner, ce n’était franchement pas une réussite : petits pancakes tous mous aux fruits (fraise ou framboise aucune idée) mélangés avec de la pana cotta tiède (ne testez pas ça chez vous, c’est degueu), une salade de fruit (orange, pamplemousse, raison), un yaourt nature sucré et un mini-croissant au beurre + jus et café à volonté bien sûr. C’est mieux que sur Air China et la Saudi Arabian Airlines.

201511 Vol Paris Bali Malaysia Airlines Air Asia - Balisolo_09
201511 Vol Paris Bali Malaysia Airlines Air Asia - Balisolo_16
201511 Vol Paris Bali Malaysia Airlines Air Asia - Balisolo_17

Vol en retard de la Malaysia Airlines, c’est à vos frais !

Une fois arrivés à Kuala Lumpur avec 3 heures de retard, le personnel au sol nous accueille et distribue les nouveaux billets aux passagers selon leur destination. Pour ma part, mon vol Kula-Lumpur-jakarta a lieu a 13h55, j’ai donc confirmation que je raterai mon vol pour Bali depuis Jakarta à 14h50 malgré le décalage horaire d’une heure. Lorsque je demande à l’agent si la Malaysia veillera a ce qu’Air Asia change mon vol, il me répond que oui sans hésiter (menteur !).

Par sécurité, je me rends au comptoir officiel et demande une lettre justificative du retard, sait-on jamais, et lorsque je redemande pour le changement de vol Air Asia, on me répond que la Malaysia Airlines n’a pas de partenariat avec Air Asia et qu’il n’y aucune chance que mon vol soit changé gratuitement. Agacement. Après un check rapide des prix sur l’appli mobile d’Air Asia, je découvre les prix exhoribitants du jour : pas moins de 123€ ! Pour quelqu’un qui a payé son billet initial 50€, c’est la douloureuse…

201511 Vol Paris Bali Malaysia Airlines Air Asia - Balisolo_21
201511 Vol Paris Bali Malaysia Airlines Air Asia - Balisolo_60
201511 Vol Paris Bali Malaysia Airlines Air Asia - Balisolo_53
201511 Vol Paris Bali Malaysia Airlines Air Asia - Balisolo_47
201511 Vol Paris Bali Malaysia Airlines Air Asia - Balisolo_52

Bref, je change de terminal avec leur navette puis prends mon vol pour Jakarta à l’heure prévue. Une fois dans la capitale indonésienne, je prends le Shuttle Bus, navette gratuite de l’aéroport, pour me rendre au terminal 3 d’où partent les vols domestiques indonésiens et où se trouve le comptoir Air Asia. Je suis accueillie par une jeune femme à qui j’explique ma situation. Celle-ci me répond qu’effectivement, je vais devoir payer un supplément pour décoller le jour même… « bonne nouvelle » : le prix est inférieur à celui de l’appli : 1 million de roupies environ soit près de 70€. Je sors ma CB, langage universel. Après cela, tout se passe bien, le vol jusqu’à Bali dure 1h45 et je serai même surclassée avec deux sièges rouge pour moi toute seule malgré un avion bondé.

Premières minutes à Bali

A 21h15 heure locale (à Bali, il y a une heure de plus qu’à Java), je débarque sur le sol balinais exténuée mais ravie de rentrer « chez moi », l’énergie que je chéris tant sur cette terre me prend avec la même intensité, la même douceur aussi. Made Widi, mon chauffeur préféré, est au rendez-vous et nous sommes très heureux de nous retrouver. Il m’amène jusqu’à chez moi au nord de Denpasar où mon joli petit studio m’attend tout bien rangé. Sur la route, nous faisons un arrêt chez un petit vendeur de cartes SIM locales. Je prends le pack SIMpati et la recharge à 100000IDR pour mon full internet. Les vacances peuvent commencer

:-)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Journée plage au sud de Bali : Echo beach et Batu Bolong à Canggu

    Journée plage Bali Echo beach Batu Bolong Canggu

    Avec le développement de Kuta, Legian et Seminyak et l’afflux quotidien de touristes dans cette zone du sud de Bali, de nombreux expats et voyageurs ont migré u... Lire la suite

    Par  Balisolo
    JOURNAL INTIME, PHOTOS, VOYAGES
  • Kebun Raya Eka Karya Bali : le jardin botanique de Bali à Candikuning

    Kebun Raya Karya Bali jardin botanique Candikuning

    Pour nos retrouvailles avec Rico, il a décidé de m’amener dans un bel endroit non loin de Bedugul : le Bali Botanic Garden. Fondé en 1959, le jardin botanique d... Lire la suite

    Par  Balisolo
    JOURNAL INTIME, PHOTOS, VOYAGES
  • Météo et tourisme : quand partir à Bali ?

    Météo tourisme quand partir Bali

    Située tout près de l’équateur, l’Indonésie bénéficie d’un climat équatorial et tropical, d’une période sèche et d’une autre de pluie... Lire la suite

    Par  Balisolo
    JOURNAL INTIME, PHOTOS, VOYAGES
  • From Paris to Mexico !

    From Paris Mexico

    A l'approche de la saison estivale, nous avons tous un seul mot à la bouche : grandes vacances ! Et pour cause ; travailler ou étudier de septembre à juin (voir... Lire la suite

    Par  Asmaa
    BLOG, CÔTÉ FEMMES, HUMEUR, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Le Paris de Prévert

    Paris Prévert

    C’est dans la cadre d’une nouvelle Masse Critique de Babelio que j’ai reçu ce livre.J’adore Prévert et pouvoir plonger dans sa vie parisienne était un régal. Lire la suite

    Par  Emidreamsup
    CULTURE, HUMEUR, JOURNAL INTIME
  • Paris Partir

    Paris Partir

    Te quitter et partir… Partir, Paris, loin de toi. Partir, ne plus entendre tes mots, ne plus voir tes murs. Ceux-ci emplis des fantômes historiques du passé.... Lire la suite

    Par  Sharlen
    JOURNAL INTIME
  • Séance photo nouveau-né Paris – Edouard

    Séance photo nouveau-né Paris Edouard

    Aujourd’hui je publie la séance photo nouveau-né d’Edouard, qui comme vous pouvez le constater était en pleine forme :)) Et puis, comme tous les bébés que je... Lire la suite

    Par  Lovelifephoto
    PHOTOS, TALENTS

A propos de l’auteur


Balisolo 9168 partages Voir son profil
Voir son blog