Magazine

700.000 chinois vs. Bertrand…

Publié le 31 mai 2008 par Spicyhotpot

Les médias français (e.g. Le Monde, France 2) commencent à s’inquiéter d’un boycott du pays par les touristes chinois.
En effet, plusieurs agences de voyage pékinoises ont récemment retiré la France de leur catalogue de destinations.

Il semble donc que les chinois aient trouvé un moyen de rétorsion plus douloureux que le médiatique, mais contre-productif et indolore boycott des supermarchés Carrefour en Chine suite aux incidents survenus lors de l’étape parisienne du parcours de la flamme olympique: on se souvient que la flamme et la jeune chinoise qui la portait s’etaient faites bouscoulées dans les rues de la capitale.
Les images de cette aggression avaient d’ailleurs été éfficacement utilisées par les médias chinois lors de la campagne anti-française qui s’en était suivie.

Mais est-ce réellement cela qui a le plus agacé les autorités chinoises? Je ne pense pas.

Il faut se rappeler que ce jour là, le maire de la capitale avait laissé les murs et l’esplanade de la mairie servir de tribune aux opposants au gouvernement chinois, de RSF aux Tibétains en exile.
Non content de son effet, il avait enfoncé le clou quelques jours plus tard en allant jusqu’a faire le Dalaï Lama citoyen d’honneur de la ville de Paris.

Cette attitude irresponsable du maire de Paris avait bien entendu été percue comme une insulte par les chinois qui, je pense, on dû avoir l’impression d’être tombés dans un véritable piège: on n’accepte pas en effet de recevoir la flamme olympique pour se montrer à ce point irrespectueux envers ses invités.
Si le maire de Paris de voulait pas des chinois, il aurait du refuser d’accueillir la flamme, ce ne sont d’ailleurs pas les capitales qui manquent en Europe.

C’est, je crois, cela que les chinois ne peuvent laisser passer, et ce qui différencie Paris des autres étapes du parcours de la flamme olympique.

En ce sens, ce boycott touristique me parait bien ciblé: le tourisme est une industrie majeure en France, et l’immense majorité des 700.000 chinois visitant la France chaque année ont Paris pour destination principale.

J’espère que cette action aura au moins le mérite de faire comprendre aux français, et surtout aux parisiens, qu’on n’insulte pas les personnes qu’on souhaite attirer sur la prétendue plus belle avenue du monde.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Spicyhotpot 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog