Magazine Cinéma

Test : Starcraft 2 – Legacy Of The Void

Par Ric01a

Star_Craft_II_Legacy_of_the_Void

L’Avis De Ric01a : ♥♥♥♥♥ (Coup de cœur totale)

Enfin nous y sommes guerrier galactique !!! Voila enfin la dernière bataille des Protoss, cette race légendaire issue de la série Starcraft ! Il est grand temps d’unir les clans, de rassembler une armée titanesque et de reprendre de droit votre planète natale au doux nom de Aïur !

En taro Artanis !!!

Une extension :

Oui, c’est effectivement une extension du jeu Starcraft 2 et qui puis est le chapitre final ! Quitte à finir la trilogie en beauté, autant que ça soit en passant par la race la plus à même de révélé tout les secrets du cosmos et de l’univers. Legacy Of The Void vous fait arpenter une nouvelle partie de l’histoire qui, celle ci, touche à sa fin. Comme ses deux prédécesseurs (Wings of Liberty et Heart Of The Swarm), cette extension vous donne la possibilité de découvrir de nouvelles maps, de nouvelles unités puissantes et vous permettra de vous familiariser toujours d’avantage avec les mécaniques du jeu que l’on connait maintenant depuis la fin des années 90 (Starcraft = 1998).

Une Histoire qui touche à son terme :

Ce qui touche réellement la corde sensible du fan de Starcraft que je suis, c’est d’entendre ces mots là : Rejoignez la lutte pour la reconquête D’Aïur ! J’ai toujours étais très sensible à la cause des Protoss, leur caste sociale très hautaine mais néanmoins remplis de noblesse et de courage, leurs divers unités représentant tout ce que j’ai toujours aimé dans la science fiction puis surtout la complexe histoire d’un peuple obligé de quitter sa planète natale pour pouvoir continuer à survivre, à faire survivre un héritage, une cause, des préceptes.

Vous êtes Artanis, jeune Hiérarque malgré lui d’une race désespéré mais prête à reprendre sa planète natale par la force et tout les moyens nécessaire. Vous connaissez la prophétie apocalyptique mais vous n’en avez que faire, trop obsédé par la reprise de votre monde, vous êtes jeune, pas assez sage. Alors que la guerre est inévitable à présent, des éléments vont venir chambouler vos projets et vous faire prendre conscience des bon choix à faire, vous faire croire en vous et vous faire restaurer une unité au sein de votre race toute entière et ce, pour les siècles à venir.

Une multitude de rebondissement sont au programme je vous rassure. On arpente un scénario écrit à la perfection ou tout se tient plutôt bien sans mal, on retrouve tout les personnages qui ont fais la légende de la série et surtout, le renouveau de la licence disons le clairement. L’introduction est ponctué par une cinématique forte et riche en sens que l’on ne peut oublier, tout comme le final de l’histoire ou l’on déferlera sur Aïur avec puissance et ingéniosité.

Dans le style de Blizzard :

Pfffff…Je suis simplement fan du travail qu’a effectuer une fois de plus Blizzard. La cinématique d’annonce de l’extension est si puissante et si accrocheuse qu’il est réellement difficile de ne pas crier au génie. Chaque parcelle de l’histoire est commenté par les divers protagonistes qui vous accompagnent dans votre quête et qui vous donnerons leurs avis. Le rendus graphique est très coloré et surtout très lumineux, jamais je pense, Blizzard n’aura frappé aussi fort dans la conception d’un jeu qui se veut porté sur de la science fiction. La bande son qui guide vos pas lors des missions vous remplis d’un héroïsme certain mais il vous rappelle aussi à quel point votre race cherche l’espoir de retrouver un jour sa planète natale, la musique dégage de même de la tristesse, un sentiment à la fois ancien et très spatiale que l’on pourrait retrouvé par exemple dans les derniers Startrek réalisé par J.J Abrams. La mise en scène est réellement fabuleuse, plusieurs fois je me suis retrouvé à hurlé devant mon pc :

Pour Aïur !!! En Taroooo Tassadar !!!

Un même Gameplay mais des manières différente de jouer :

Ce qui fait la force de cette série c’est son aspect jeu de stratégie et surtout son mode multijoueurs que des milliards de fans suivent à travers le monde, on parlera notamment par exemple du domaine de L’E-Sport (Compétition sportive, sponsorisé, de jeux vidéos) ou le jeu réussi à merveille à s’imposer grâce à des compétiteurs acharnés venant de divers continents.

De ce coté là donc, de nouvelles unités ont étaient incorporés aux divers armées (Deux nouvelles unités pour chaque armée), des nouveaux terrain de jeux, en bref, de quoi satisfaire les anciens habitués.

Par contre, la grande nouveauté, c’est le mode Coopération de Legacy Of The Void : On vous donne la possibilité de choisir un personnage qui montera en niveau et débloquera plusieurs capacités et ensuite de l’incarné sur le champs de bataille au coté d’un allié dans le but de remplir divers objectifs bien précis. C’est une toute nouvelle manière de jouer au jeu mais sans en changer réellement le coté dit « Stratégie » que l’on aime.

On pourrait parler aussi du mode de jeu : Archonte ! L’unité Archonte est une unité de la race des Protoss = On prend deux hauts templiers qui sacrifient leurs vies pour devenir une seule et même entité puissante. Donc ici, c’est le même principe, on prend deux joueurs différents et on les fait contrôlé une seule et même base contre des ennemis ! Je trouve le principe sur le papier réellement intelligent mais je dois avouer que le fait de ne pas avoir la main mise sur tout me pose problèmes…

En ce qui concerne le solo, on va encore plus loin avec cette nouvelle extension et on nous propose de diriger ce qui s’appelle : La Lance D’Adun ! Un vaisseau millénaire que vous pourrez utiliser en plein champs de bataille pour vous fournir un support tactique de grand envergure (frappe orbitale, envois de troupes, récupération du gaz automatiquement et j’en passe des meilleurs). Néanmoins, pour pouvoir activer ses compétences, vous aurez besoin de distribuer ce qu’on appelle de la Solarite (L’énergie du vaisseau)  dans chacune d’entre elle. A vous donc de construire votre propre build de compétences pour la Lance D’Adun à fin de pouvoir optimiser vos partie et le style de jeu à votre sauce.

Mon ressentis :

J’en ressors totalement chamboulé…Me dire que je termine une série qui à débuter en 1998 me donne les frissons. Les Protoss sont ceux que j’ai toujours aimé et à qui mon cœur à toujours était le plus dévoué. Je me rappelle encore ma première partie de Starcraft ou je croyais que les pylônes d’énergie étaient des boucliers,champs de force qui me protégeraient de l’ennemie…Ha ha ha ha… Dès l’annonce de Starcraft 2, j’ai attendus avec impatience l’arrivé de Legacy of The Void. Je me suis réellement sentis investi par cette mission  qui est de reprendre la planète Aïur de la domination Zerg. La lance D’Adun, pour un fan de science fiction comme moi, reste juste inoubliable ! Un vaisseaux extraterrestre au capacités interchangeable qui serait le poing vengeur et le libérateur d’une race toute entière ? Je dis carrément oui !!! Je ne m’attendais pas à ce que le personnage de Artanis soit aussi profond, il est jeune, se remet en question très souvent, on peut sentir le poids du commandement qui se retrouve sur ses épaules. Au plus on avance dans les missions au plus ce dernier prend du charisme et de l’assurance et c’est là ou le scénario est aussi prenant ! En parlant de missions du jeu, là encore je me suis retrouvé émerveillé par la diversité de celles-ci… Ce n’est pas juste : Construis ta base et va détruire l’ennemie… Non,non… On à des objectifs bien spécifique à réaliser, parfois même le décors explose carrément pour faire apparaitre de gros monstres et il faut faire avec et comment ne pas repenser par exemple à l’une des premières missions de l’extension qui se passe sur une gigantesque plateforme spatiale en perdition qu’il faudra stoppé alors même que celle-ci fais son entrée chaleureuse (ha ha ha ha) dans l’atmosphère d’une planète et à toute vitesse en plus ! En ce qui concerne la bande son aussi, je la reconnaitrais parmi tant d’autres, le style est propre et reconnaissable, on arrive à l’associer totalement à la saga et à cette race fabuleuse. Legacy of The Void m’a permis réellement (Enfin) de m’intéresser à la gestion des divers raccourcis clavier utilisable pour cette race et à ne plus jouer : Flèches directionnels et souris (Je sais… Je sais… Je suis bidon). Maintenant, j’arrive à faire face à une Ia Moyenne pour quelques minutes supplémentaire et je peux faire téléporter mes unités à coté de chaque pylônes en hurlant :

POUR AÏUR !!!!

Une fin ?

Alors oui, le jeu pose un point finale à des années de batailles spatiale, fait mourir des personnages réellement important et donne d’importantes émotions… Mais est-ce réellement une fin en soit ? Ne pourrait t-on pas décliner la série sous un autre genre ? Le Mmorpg ? Hérésie j’entends crier au fond de la salle ? Un jeu de gestion de ruche Zerg ou il faudrait faire évoluer nos bébêtes, les faire aller au boulot, cuisiner, manger, exct… On verra ce que nous réserve le destin… Enfin… Surtout Blizzard !

Une Version Collector :

Ric01a


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ric01a 1741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte