Magazine

Joseph Navarro, un agent fédéral converti en instructeur de poker

Publié le 20 mai 2008 par Casingrat5

La passion pour le poker est présente partout, à ceux pour lesquels il est simplement un passe-temps, comme à ceux qui se sont font de cela un métier. Joseph Navarro, un ancien agent FBI, a décidé depuis quelques années d’utiliser son expérience et ses qualités pour entraîner des joueurs de poker du monde entier. Après une carrière de 25 ans, il s’est retiré du Bureau Fédéral d’Investigations en 2003, étant employé comme instructeur aux Séries mondiales de l’Académie de Poker, peu de temps après.

 Quels pourraient être, donc, les atouts qui fassent d’un agent fédéral un instructeur de poker de taille mondiale? Par la nature de son ancien métier, Navarro est devenu au fil des années spécialiste en matière de comportement humain non-verbale. C’est vraiment ça qui l’a rendu capable d’enseigner “la stratégie invisible” du poker aux désireux de tout le monde. Même si officiellement il n’agit plus dans le service de l’FBI, Navarro continue d’entraîner aussi des agents FBI et CIA, auxquels il dévoile les gestes secrets des espions et des terroristes.

Le décryptage du langage corporel des espions est un grand plus pour le nouveau maître du poker. Comme les espions, les professionnels du poker utilisent les subterfuges pour feindre la maîtrise de soi dans n’importe quelle situation. Selon ses déclarations, il s’aperçoit assez vite dans quelle mesure un joueur est confiant dans ses propres forces. Phil Helmuth, l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du poker, se trouve aussi parmi les disciples de Navarro. Grâce à ses techniques de “détection”, les joueurs qui suivent ses cours sauront sans doute si leurs adversaires bluffent ou détiennent leur meilleure main. Même si la plupart des joueurs tentent de cacher leurs émotions sous des lunettes de soleil et sous des visages immobiles, ce sont les petites gestes involontaires et automatiques qui les trahissent souvent
">:
par exemple, un mauvais jeu pourra être deviné par une tête enfoncée dans les épaules, tandis qu’une position des mains réunies sous la forme d’un clocher où de légères trépidations des pieds sur le plancher est le signe d’une main gagnante.

Et, devinez
">:
lorsqu’il enseigne à ses élèves les différences de conduite fondées sur le genre, il est obligé de reconnaître que les femmes sont plus difficiles à “lire”
">:
la difficulté, il l’a essayée à ses frais, lors d’une enquête dans laquelle Kelly Warrren, employée de l’armée américaine suspectée d’espionnage, a réussi à le tromper pour une bonne période de temps.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :