Magazine Cinéma

Film : Strictly Criminal (2015)

Par Ric01a

strictly criminal

L’Avis De Ric01a : ♥♥♥♥♥

Si Johnny Depp repart sans rien dans les mains au prochains Oscars c’est que il y a réellement un problème…

Mince… Le film est bon… Vraiment ! Pas assez que le tout évoque une histoire vrai et des faits réels, on à droit à de très bon acteurs de surcroit et à un Johnny Depp totalement métamorphosé que l’on reconnait à peine, mais pourquoi me direz vous ? Si l’on ne prend en compte que le maquillage, les lentilles bleu clair et sa démarche, on à déjà un autre homme face à nous dans l’écran mais c’est surtout sa manière de jouer ce rôle qui est impressionnante, lui qui à l’habitude de jouer des personnages attachants et excentriques la plus part du temps, dans ce film c’est tout le contraire : Il est froid, manipulateur, tueur méthodique, chef de bande… J’en suis encore retourné.

En bref, le synopsis nous donne ça :

Dans les années 1970 à Boston, James J. Bulger, alias « Whitey » Bulger, devient l’un des membres fondateurs du gang irlandais de Winter Hill. Son ascension dans le monde de la pègre est facilitée par John Connolly, un ami d’enfance devenu agent du FBI.

Sur le papier ça prend que quelques minutes à expliqué mais en film, on à droit quand même à exactement 2 heures et 2 minutes ! Sincèrement, de vous à moi, on s’en aperçoit pas… Le tout passe très vite, c’est bien jaugé et vraiment bien construit, on sent clairement la montée en puissance de cette homme qui quelques part dans sa vie personnel enchaîne les coups sûr de la vie et qui va finir par devenir l’horrible personnage qui à quand même réussi à échapper à la vigilance du FBI pendant 16 ans.

Le monsieur qui à Produis et réalisé ce film se nomme Scott Cooper et je vous invite à voir de lui le film : Crazy Heart avec Jeff Bridges qui se trouve être une véritable belle histoire.

Voila, je ne m’étalerais pas plus sur la critique, sachant que le tout ne réside dans finalement pas grand chose mais la personnalité du personnage principal (James J. Bulger) est réellement intéressante et même si on finit par le détesté, on ne peut s’empêcher de se sentir attiré par le charisme qu’il dégage, cette sorte d’aura malsaine quasiment intouchable. Chose aussi qui surprend, c’est de voir ce que la justice à rendus comme sentence pour les membres du gang………….

Ric01a


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ric01a 1741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte