Magazine Humeur

On a les lois qu’on mérite

Publié le 10 juin 2008 par Magazinenagg
L’état nounou a fait de nous des enfants gâtés, un peu débiles et incapable du moindre libre-arbitre.
L’état, comme une bonne maman responsable du bien-être de ses ouailles, doit défendre, cacher et au besoin punir ses charmants enfants. La seule différence est que les enfants ont de 15 à 95 ans!
_________
Cigarettes: une loi vraiment débile
Richard Martineau, Journal de Montréal, 10/06/2008 05h45
Avouez-le : la loi sur l'étalage de paquets de cigarettes est l'une des lois les plus débiles à avoir été adoptées au Québec.

Pensez-vous vraiment que des gens qui n'ont jamais fumé de leur vie vont s'acheter un carton d'Export A juste parce qu'ils ont vu un étalage de paquets de cigarettes en allant chercher du lait?

DES DIRECTIVES SURRÉALISTES

Avez-vous lu les directives que le ministère de la Santé a fait parvenir aux détaillants de tabac? C'est surréaliste. Même la vente de plutonium est moins réglementée.

«Un: les produits ne peuvent être vus par la clientèle, sauf au moment où un préposé effectue une vente.

Deux: un nombre limité de produits peuvent être visibles au moment de la vente.

Trois: dans le cas d'armoires situées à l'arrière du comptoir, le préposé doit refermer le panneau IMMÉDIATEMENT après chaque vente.

Quatre: il est possible d'inscrire les noms des marques sur ces armoires à condition qu'ils ne soient pas lisibles par les clients.

Cinq: les rideaux, stores ou autres dispositifs permettant aux clients de voir les produits disponibles sont interdits.» Bordel, on parle de quoi, là? De cigarettes ou de porno juvénile?

Pensez-vous vraiment qu'un jeune va se mettre à fumer parce qu'il a vu le nom «Player's» sur
un tiroir d'armoires?

UNE 6/49, AVEC ÇA ?

Pendant ce temps, on nous fout des pubs de billets de loto en pleine face...

Ce n'est pas encourager l'achat impulsif, ça?

Ah, c'est vrai, Loto-Québec, ça nous appartient, c'est géré par l'État. Ça doit donc être bon pour nous...

En 2007, les revenus de Loto-Québec étaient de trois milliards huit cents millions de dollars. Ils ont réussi à faire ce fric comment, selon vous?

En cachant les billets de 6/49 dans des armoires? En demandant aux employés de dépanneurs de refermer IMMÉDIATEMENT la porte du comptoir après chaque vente?

TOUT POUR VENDRE

Dans leur dernier rapport annuel, les patrons de Loto-Québec vantent la mise en marché de leurs nouvelles loteries...

«Les efforts de modernisation de notre image aux points de vente se sont poursuivis avec l'installation de 250 afficheurs numériques additionnels près des caisses des commerces, peut-on lire. Les afficheurs numériques constituent un moyen dynamique de communiquer de l'information aux consommateurs, notamment sur nos nouveaux produits...» Pas pire, non? Et attendez, ça s'améliore.

«Notre réseau d'afficheurs constitue un véritable laboratoire technologique qui ouvre la voie à l'installation prochaine de NOUVEAUX TERMINAUX DE JEU...»

Vous avez bien lu. Non seulement Loto-Québec installe-t-elle des panneaux numériques PRÈS DES CAISSES ENREGISTREUSES pour nous enfoncer ses billets dans la gorge, mais elle compte transformer ces panneaux en terminaux de jeu!

Vous ne trouvez pas ça pire que le tabac?

DEUX POIDS...

Le gouvernement accuse les fabricants de cigarettes d'avoir payé les propriétaires de dépanneurs pour mettre leurs produits bien en vue.

Or, Loto-Québec semble utiliser la même stratégie. Dans le dernier rapport annuel de l'organisme, on peut lire:

«Les pétrolières, les chaînes de pharmacies, les géants de l'alimentation et les autres grands noms du commerce de détail sont des partenaires d'affaires de premier plan qui occupent une place importante dans notre réseau de distribution...»

Si c'est mauvais pour Imperial Tobacco, pourquoi serait-ce bon pour Loto-Québec?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Magazinenagg 1226 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte