Magazine Humeur

Du 7 au 13 Décembre, la semaine de tous les dangers... Pourquoi ?

Publié le 06 décembre 2015 par Raymond_matabosch
Du 7 au 13 Décembre, la semaine de tous les dangers...Pourquoi ?

Manuel Valls.jpg

Tout simplement à cause de cela : - Le vice-président du Front national, Louis Alliot, est donné largement en tête (30,9%) du 1er tour des régionales en Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, devant le PS (25,5%) et le candidat de la droite et du centre (18,6%), selon une estimation Ipsos/Sopra Steria/France télévisions/RadioFrance/LCP. L'ex-secrétaire d’État, Carole Delga (PS), qui était donnée gagnante dans les derniers sondages, semble devoir faire face à un éparpillement des voix... - Florian Philippot (FN) arrive largement en tête en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne avec entre 35 et 39,6% des voix, devant Philippe Richert (LR/UDI/Modem) avec de 22,6% à 26% des voix et le PS Jean-Pierre Masseret (16,1 à 16,7%), selon les estimations Ipsos/Sopra Steria et Opinionway/B2S pour BFMTV. L'écologiste Sandrine Bélier obtient entre 5,9 et 6,8% des voix, le régionaliste Jean-Georges Trouillet entre 4,2 et 5,3%. - En Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Marion Le Pen (FN, 41,2% à 41,9%) largement en tête devant la droite (24 à 26%) et le PS (15,8 à 18,1%) (estimations sondeurs) - La présidente du Front national, Marine Le Pen est donnée largement en tête au premier tour des élections régionales, dans la Région Nord-Pas-deCalais-Picardie, avec une fourchette entre 40,3% et 42,1% des suffrages, devant la droite et le PS, selon des estimations d'instituts de sondages. Le candidat de la droite et du centre Xavier Bertrand est donné loin derrière avec entre 24,2 et 25% des suffrages, devant le candidat PS Pierre de Saintignon (17,7% à 18,4%). Le 15 Avril 2015, Manuel Valls déclarant à la télévision portugaise que si le Front National remportait les élections présidentielles, le vote serait annulé, car la France possède l’arme nucléaire et il est hors de question que ce pays tombe entre les mains du Front national et le 20 Mai 2015 Manuel Valls commandant une note juridique à ses services pour savoir si une interdiction du Front National est possible, à quelle sauce frelatée, les français vont-ils être exposés ? Et qu'elles manigances vont-elles être mises en œuvre afin de faire tomber le Front National, un parti et groupement politique n'étant qu'une association loi de 1901, sous l'éteignoir de l’État d'urgence ?Telles sont les questions que les français doivent se poser ! Personnellement, même si des scénarios, suite à l'interview, le 2 Décembre 2015, sur la chaîne Francetv info, par la présentatrice Carole Gaessler, de Manuel Valls qui a déclaré "Chacun devra prendre ses responsabilités, à gauche comme à droite. Il faudra tout faire pour arrêter le Front national",  "le Front National mettrait le pays par terre" et "ruinerait les retraités, les ouvriers et les jeunes" et "C'est une menace économique. Le Front national n'aime pas la France, trompe les Français." sont évoqués dans les milieux autorisés proches du gouvernement, filtrent de certains services et circulent sous le manteau, les frondeurs étant exclus des conciliabules, je ne sais pas y répondre... Mais, le deuxième tour des élections régionales, le 13 Décembre, arrivant au grand galop, nous le saurons sans tarder...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Raymond_matabosch 1136 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines