Magazine Finances

Augmentation de salaire ? Revoyez votre EIP !

Publié le 07 décembre 2015 par Questions Capitales

La prime maximale que votre société peut verser pour votre engagement individuel de pension (EIP) est limitée par la règle des 80 %. Cela signifie que si vous vous versez plus, la limite des 80 % se déplacera également…

Prime annuelle

La règle des 80 % fixe la prime maximale que votre société peut verser chaque année. Votre salaire jouera un rôle important dans le calcul de ces 80 %. Si votre société vous verse un salaire plus élevé (augmentation progressive et raisonnable), la limite de 80 % se déplacera et vous pourrez donc aussi vers une prime EIP plus élevée…

Backservice

Une augmentation de salaire vous offrira également des perspectives pour… le passé. Comme vos revenus augmenteront, vous disposerez aussi d’une marge supplémentaire pour les années antérieures. Avec un engagement individuel de pension (EIP), vous pourrez procéder à un backservice et ainsi combler cette marge fiscale. Vous pourrez procéder à un backservice supplémentaire chaque fois que vous augmenterez votre salaire pour combler de manière optimale la marge ainsi libérée. Outre le fait que cela augmentera le capital-pension, cela sera aussi fiscalement intéressant : la société pourra en effet déduire intégralement le backservice comme charge professionnelle. L’important dans ce cas sera toutefois que l’augmentation de salaire reste crédible aux yeux du fisc. Si vous doublez par exemple subitement votre salaire six mois avant l’échéance finale de votre EIP et procédez à ce moment-là à un backservice très important, l’administration fiscale pourra se montrer réticente.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Questions Capitales 330 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine