Magazine Bien-être

L'argent : l'amour passion ou contempler son magot (extrait)

Publié le 08 décembre 2015 par Montaigu

Tresor

Elle ou lui, est motivé par un désir d’accumuler pour ce seul résultat : l’argent pour l’argent. Le mythe du trésor, Picsou, l’avare dont la littérature regorge d’exemples grâce à La Fontaine, Molière, ou  Balzac qui s’illustre ainsi dans les Illusions perdues: « L’avarice commence où la pauvreté cesse ».

Serions-nous tous tentés par ce démon de « l’avarice » ? D’aucuns parlent de comportement économe quand il s’agit de limiter des dépenses jugées inutiles mais la frontière est mince entre l’économie et la pingrerie dont parfois nous faisons preuve de façon surprenante. Après une journée de shopping, donner 15 euros à son gamin pour son abonnement de piscine nous brûle les doigts. Un copain dont le hangar regorge de bois, est saisi d’une soudaine surdité quand on lui demande deux bûches. Il y a aussi celui qui rebouche la bouteille de vin après avoir servi un verre à ses invités ou qui prévoit une baguette de pain pour un dîner de 8 personnes. Celui encore qui après avoir parcouru le monde dans des hôtels de luxe estime que payer sa place de cinoche 10 euros est une fortune.

Un sou est un sou, tel est l’âpre au gain. Est-ce la peur de manquer qui le consume ou le désir inextinguible d’accaparer comme l’instinct de conservation poussé à son paroxysme ? Contempler son magot, tel est le dada de l’avaricieux, envahi par l’idolâtrie d’un argent qui le possède totalement. Plus il s’élève dans l’échelle de la richesse, plus le fantôme de la privation lui fait horreur. Il n’est donc jamais comblé, pénétré de cette passion dévorante. Poussant le bouchon encore plus loin, il poussera le vice à vivre  comme un gueux. Il a alors l’argent triste comme sa vie, anxieux d’en être dépouillé. Il pratique avec maestria l’art de ne pas dépenser.

C’est l’addiction suprême.

« Aimez-vous l’argent  ?»

Hélène de Montaigu


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Montaigu 551 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte