Magazine Santé

TESTOSTÉRONE: Pourquoi les hommes ont un meilleur sens de l'orientation – Behavorial Brain Research

Publié le 08 décembre 2015 par Santelog @santelog

TESTOSTÉRONE: Pourquoi les hommes ont un meilleur sens de l'orientation  – Behavorial Brain ResearchCette étude de la Norwegian University of Science and Technology (NTNU) vient confirmer une idée reçue : quand il s’agit d’orientation, en général, les hommes se débrouillent mieux que les femmes. Les conclusions, présentées dans la revue Behavorial Brain Research, révèlent, qu’en terme de tâches spatiales spécifiques, les hormones sexuelles sont un facteur tout aussi important que le conditionnement culturel. Et l’évolution.

Les chercheurs ont décidé d’explorer l’impact des hormones sexuelles sur la capacité d’orientation, en administrant de la testostérone à des femmes et en évaluant ensuite comment ces participantes  » s’en sortent  » dans les tâches d’orientation spatiale dans un environnement virtuel.

Dans une première étape, les participants, 18 hommes et 18 femmes étaient équipés de lunettes 3D et d’un joystick et devaient s’orienter dans un très grand labyrinthe virtuel tandis que grâce à l’IRMf, les chercheurs pouvaient suivre l’activité des différentes zones cérébrales. Cette observation permet de constater que,

·   les hommes et les femmes n’utilisent pas exactement les mêmes zones du cerveau quand ils s’orientent, les hommes utilisent plus l’l’hippocampe (impliqué dans la conscience des directions cardinales), les femmes leurs zones frontales,

·   les hommes vont prendre des raccourcis (en bleu), savoir mieux se repérer selon les directions cardinales et utilisent une partie différente du cerveau que les femmes (en rouge

sur schéma ci-contre

), durant les mêmes tâches.

·   Les femmes vont préférer un itinéraire plus évident, même s’il est plus long et faire appel à leur mémoire épisodique.

·   Les hommes résolvent en moyenne, 50% de tâches d’orientation, dans le même temps, que les femmes.

Dans une seconde étape, 42 femmes ont été réparties en deux groupes et un groupe a reçu un peu de testostérone.

Øles femmes ont reçu de la testostérone se montrent en mesure de mieux s’orienter et selon des schémas précédemment observés chez les hommes.

Alors, globalement, non seulement le sens de l’orientation des hommes est plus efficace mais la testostérone semble jouer un rôle majeur dans cette capacité d’orientation.

L’explication est aussi dans l’évolution : on revient ici à l’homme chasseur et aux femmes cueilleuses et donc à une évolution différente de nos cerveaux. D’autres études ont ainsi démontré que les femmes sont plus à même de retrouver des objets dans la maison et que les hommes mettent, en général, moins de temps à retrouver le chemin de la maison.

Perdre son sens de l’orientation est l’un des premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer. Si les maladies neurologiques entraînent des symptômes différents chez les hommes et les femmes, alors que 2 fois plus de femmes que d’hommes sont diagnostiquées avec la maladie d’Alzheimer, on ne peut s’empêcher de faire l’hypothèse d’un lien avec ces données : ainsi, les hormones sexuelles pourraient aussi être impliquées dans les maladies neurodégénératives.

Source: Behavioral Brain Research February 2016 Changes in spatial cognition and brain activity after a single dose of testosterone in healthy women (Visuel NTNU)

TESTOSTÉRONE: Pourquoi les hommes ont un meilleur sens de l'orientation  – Behavorial Brain Research
Lire aussi:MÉMOIRE SPATIALE: De l’orientation au repérage, tout est dans la carte cérébrale


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine