Magazine Sport

Trail de la clairière aux sangliers, Poitiers: un joli petit tour dans le bois de Saint-Pierre...

Publié le 08 décembre 2015 par Sylvainbazin
Dimanche dernier, de passage chez mes parents, je me suis offert un dernier petit galop pour l'année 2015 en participant au trail de la "clairière aux sangliers", dans les environs immédiats de Poitiers.
J'avais déjà participé une fois à cette épreuve, organisée en ouverture du cross national de Poitiers, et qui semble d'ailleurs faire bien plus recette que le cross lui-même.
Je me souvenais d'un parcours plutôt roulant, typé maxi-cross, mais avec tout de même des passages bien pentus et techniques. C'est bien cela que j'allais retrouver en cette belle matinée, bien douce et ensoleillée pour un début décembre.
Je me souviens être allé sur l'épreuve en vélo il y a quelques années, mais cette fois mon pote Stéphane m'y emmenait en voiture, tout de même quinze kilomètre de pédalage en moins! Il disputait également l'épreuve et nous n'étions pas tout seul, au moins 400 coureurs sur les deux courses de 9 et 16 kilomètres.
Comme les deux distances partaient ensemble, le départ est des plus rapides. J'ai presque l'impression de me retrouver sur un départ de cross et au bout de la ligne droite je suis bien loin et bien essoufflé... Pendant trois ou quatre kilomètres, où nous courons sur les sentiers et les allées du bois, en prenant parfois quelques bonnes pentes déjà, j'ai l'impression d'être en surrégime et au bord de l'implosion. Mais au fur et à mesure, curieusement, je rattrape plutôt d'autres coureurs et prends mon rythme.
A mi-parcours, lorsque les concurrents du 9 kilomètres s'en vont de leur côté, je me sens même plutôt bien. Le tracé se corse cependant pas mal, avec des passages étroits, des descentes plus que glissantes et des pentes accentuées, avec un même un passage de cordes. Ne prenant comme d'habitude pas grand risque, je perds un peu de temps mais pas vraiment de places dans ces endroits.
C'est tout de même difficile de relancer ensuite et même si je tente de revenir sur les coureurs qui me précèdent alors (nous sommes assez groupés), j'échoue finalement pour reprendre des places, le sprint final m'échappant complètement, j'ai sans doute relancé trop fort à deux kilomètres de l'arrivée pour recoller au groupe et la dernière grimpette m'a séché! Je suis déjà plutôt satisfait de ma 9e place en 1h08 sur ces 16 kilomètres tout de même bien physiques!
Le temps de récupérer et de bavarder un peu avec mes amis poitevins et voilà donc que s'achève sans doute ici mon année de course 2015, sur le versant des compétitions.
J'en ferai un bilan plus tard, mais je peux déjà dire que j'ai pris beaucoup de plaisir cette année sur les courses auxquelles j'ai participé. Sans doute parce que j'ai finalement assez peu couru en compétition et que du coup toutes les courses correspondaient à une envie réelle de participer. J'étais plus frais, surtout psychologiquement. Le fait de ne plus être tout à fait centré sur les courses fait aussi que j'ai apprécié de les courir, et finalement les résultats n'ont pas été si mauvais. Entre grandes échappées désertiques et petites courses rapides, j'ai aussi bien varié les plaisirs et couru sur des terrains qui me conviennent. Je pense continuer dans ce sens l'an prochain, en ce qui concerne ma pratique de la course qui s'inscrit maintenant dans une approche globale du sport, de la nature et de mon existence!
Trail de la clairière aux sangliers, Poitiers: un joli petit tour dans le bois de Saint-Pierre...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sylvainbazin 13085 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines