Magazine High tech

Thermostat connecté français Ween, prêt à se montrer au prochain CES de Las Vegas

Publié le 08 décembre 2015 par Le Monde Numérique @lmn_officiel

Le salon du CES de Las Vegas est l’une des plus belles vitrines que l’on puisse trouver dans le secteur des nouvelles technologies et la prochaine édition qui se déroulera du 6 au 9 janvier 2016 ne devrait pas déroger à la règle. Plusieurs startups françaises y verront le déplacement pour montrer au monde entier leurs innovations. Parmi elles, Ween, à l’origine d’un thermostat connecté exposera son produit en espérant qu’il remporte un vif succès. 

Thermostat connecté français Ween, prêt à se montrer au prochain CES de Las Vegas


Pour autant, le succès de l’entreprise Ween est déjà en marche. En effet, celle-ci a déjà été qualifiée pour tenter de remporter un Innovation Award pour le CES 2016. Reste maintenant à convaincre le grand public et pourquoi pas de potentiels investisseurs afin de développer le produit et la gamme de périphériques ou de services qui pourraient aller autour.

Thermostat connecté français Ween, prêt à se montrer au prochain CES de Las Vegas

Le thermostat connecté Ween vient concurrencer les solutions proposées par Netatmo, Nest ou Qivivo. Pourtant, il propose un truc que les autres n’utilisent pas (encore ?), la géolocalisation de l’utilisateur. En effet, le dispositif intègre un géolocalisateur associé à un détecteur de mouvement et à l’apprentissage des habitudes des occupants du foyer afin d’adapter en temps réel la température intérieure en fonction de la présence et des déplacements de ses occupants. Concrètement, il baisse la température si l’utilisateur est absent en dehors des plannings et la remonte au fur et à mesure qu’une personne s’en approche afin qu’il atteigne la température demandée une fois rentrée. Selon le fabricant, cette technique permettrait de réaliser de substantielles économies d’énergie : jusqu’à 400 € par an pour une maison de 100 m², soit une baisse de 25% environ sur la facture finale. Le produit serait donc rentabilisé dès la première année d’utilisation étant donné qu’il coûte 350 € environ.

Outre son automatisme de chauffage, le thermostat Ween est compatible avec tous les systèmes de chauffage ce qui n’est pas le cas de tous les produits similaires disponibles actuellement sur le marché. Qivivo peut gérer le gaz ou l’électrique mais la solution de Netatmo ne peut s’occuper que d’une chaudière à gaz, par exemple.

Le thermostat intelligent connecté Ween sera donc exposé sur le salon du CES de Las Vegas. Il est actuellement disponible en précommande pour 349 € sur le site du fabricant pour une livraison au premier trimestre 2016.

 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Le Monde Numérique 14500 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine