Magazine Conso

Review du Samsung F480

Publié le 10 juin 2008 par Cedric Bonnet

Ce matin j'ai pu découvrir sur mon bureau un superbe emballage de Kinder Bueno, avec à côté un objet ressemblant à un miroir. C'est intrigué que j'ai saisi le dit objet et ai commencé à jouer avec le Samsung F480 (quel dur métier!).
Commençons donc ce petit test par le Design du produit :



Le design est pour le coup réussi. La façade miroir ne fait pas "plastique", la coque arrière en alu renforce l'impression de solidité et la petite grille sur la face avant vient achever un look high tech très à la mode en ce moment.
Jusque là tout va bien, mais Samsung s'en sort toujours bien de ce côté là.
Pour le soft, je vous le dis de suite : l'interface n'est pas différente de celles auxquelles nous a habitué Samsung. Disons qu'avant, on naviguait avec un petit pad, parfois tactile et au final peu ergonomique. Désormais, on utilise son doigt. Pas de multitouch ici, mais une interface entièrement digitale, qui se pilote du bout de l'index (ou de l'orteil, c'est comme vous voulez). D'ailleurs, aucun stylet n'est fourni.
On va donc se pencher sur l'ergonomie, puis on reviendra sur les fonctions.

La forme du mobile est vraiment réussie, les angles arrondis, son épaisseur et sa surface en font un mobile très ergonomique, idéal pour petites ou grandes mains

Le bouton du haut sert à déverrouiller l'écran


Le menu reste très similaire (pour ne pas dire identique aux menus Samsung classique), la version tactile se démarquant par un clavier virtuel qui s'intègre parfaitement aux 2,8 pouces de l'écran (là encore, les touches virtuelles sont assez grandes pour les gros doigts)




Le menu est divisé en 2 interfaces (j'aime bien ce mot, "interface", bref...) :


Une première est appelée Widget, elle permet l'accès aux fonctions principales (lecteur MP3, appels, messages, internet)


On peut la faire apparaitre depuis le menu principal en touchant une simple touche (il y a même une petite animation en 3D), c'est joli, mais qu'est ce que c'est lent!



La deuxième interface est le menu principal qui, à part des icônes différentes, ne change pas des menus classiques Samsung (tant mieux ou tant pis, ça dépend des affinités de chacun)

L'appareil photo (et la capture de vidéo) sont du coup super intuitifs, merci le tactile (je n'aurais jamais cru dire ça un jour!)




On termine par un petit détail très sympa: le transfert de fichiers par bluetooth se fait en glissant l'icône de l'appareil repéré par le bluetooth vers l'icône du F480


Rapidement, voici un sample d'une vidéo prise en 240x320 (résolution maximum proposée) et une petite photo prise avec le F480 :
vidéo photo
Conclusion:
Le Samsung F480 rejoins les mobile non smartphone possédant une interface tactile.
Il se distingue de la concurrence par le retour de force de l'écran, un vrai plus bien loin du gadget.
On sait quand on a appuyé (frôler, caresser, toucher, comme vous voulez) l'écran et le tactile prend une autre dimension.
Pour la comparaison, le Viewty par exemple, a un retour moins précis (mais il est un chouya plus rapide tout de même).
La radio passe bien, le son d'appel est bon, l'autonomie s'en sort pas mal, mais les photos sont peu flatteuses (pourtant on a un capteur 5 mégapixels?), les vidéos aussi d'ailleurs.
Si la simplicité générale du mobile est une réussite, sa lenteur reste son principal défaut.
Avis à ceux qui veulent un petit téléphone élégant, compact et SIMPLE à utiliser.

Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par wsven
posté le 08 février à 19:23
Signaler un abus

Merci pour la review :)

A propos de l’auteur


Cedric Bonnet 1939 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines