Magazine Société

Spectre

Publié le 18 décembre 2015 par Chezfab

Spectre

Spectre

Spectre
Revoilà donc Sam Mendes derrière la caméra et Daniel Craig dans le rôle de Bond. Si on pouvait craindre un essoufflement, il n'en est rien, bien au contraire. Où comment relancer une franchise par un arc narratif sur quatre films. Une réelle réussite de ce point de vue là.

L'action est bien présente, tout comme les moments d'enquête fort appréciables. En gros, le film est très équilibré. Craig est Bond, il l'incarne enfin avec toute la palette allant du cynisme à l'humour anglais. Léa Seydoux est une James bond girl qui n'en est pas une justement. Son rôle remet les pendules à l'heure sur la place des femmes dans la saga. Tout comme le rôle de Moneypenny (Naomie Harris). Monica Bellucci quand à elle ramène le glamour des années 60 dans la saga, avec brio (la scène magnifique sur le lit au départ de Craig est un symbole superbe).

Au delà de cela, l'idée de faire porter le scénario sur la surveillance de tout le monde confié au privé, avec en sous main un Spectre qui n'attend que cela nous porte à recentrer Bond : certes il a le permis de tuer, mais il est soumis aux choix de son pays (démocratiques dirons nous) alors que le privé lui... Et surtout il enquête au lieu de tenter de "prévoir par les chiffres".

Le rôle de Blofeld, tenu par l'impeccable Christoph Waltz, prend du coup une tout autre ampleur que dans les Bond précédent. Il n'est qu'un mania du capitalisme. Une sorte de PDG du crime. Et l'un des hommes les plus puissants du monde du coup... Les dialogues cyniques sur la traite des humains et des maladies pendant une réunion du spectre surprennent par leur pertinence.

Ajouter à cela des effets spéciaux excellents, des scènes d'action superbes, de l'humour et une réalisation fine, vous avez là un excellent James Bond. A ne pas louper.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chezfab 4794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine