Magazine Sport

Le nom des franchises NBA (3/6) : Division Sud-Est

Publié le 19 décembre 2015 par Playeur.co @playeurco

M.Tsigalko vous a préparé une série de 6 articles pour vous éclairer sur les noms des franchises NBA. Retrouvez chaque dimanche une division décortiqué pour le blog playeur.co. On termine à l’Est par la division Sud-Est.


11. Atlanta Hawks (1946) :

Fondée à Buffalo en 1946, la franchise fut déménagée la même année dans l’Illinois et renommée Tri-Cities Blackhawks. Le terme Tri-Cities désigne les trois villes voisines à la franchise : Moline, Rock Island et Davenport. Le terme « Black Hawk » (faucon noir) fait référence à la guerre de Black Hawk, ayant opposé les tribus indiennes et les colons dans l’Illinois en 1832. C’est à l’occasion du déménagement à Milwaukee en 1951 que la franchise est simplement renommée Hawks. Après un passage à Saint Louis (1955-1968) les joueurs posent leurs bagages à Atlanta.

12. Charlotte Hornets (1988) :

Douze ans après leur éradication au profit des Bobcats, la ville de Charlotte retrouve ses frelons. À l’origine, George Shinn, premier propriétaire de l’équipe, souhaitait appeler l’équipe « Charlotte Spirit » mais les habitants de la ville en décidèrent autrement. Les frelons se réfèrent à la résistance des habitants de la ville contre l’Empire Britannique lors de la Révolution Américaine. Charlotte fut ainsi surnommé « nid de frelons ». Depuis l’acquisition du club, Michael Jordan n’avait pas caché vouloir revenir à l’identité originelle, alors appartenant à New Orleans. Devenus Pelicans, ces derniers ont laissé libre de droit le nom des « Hornets », récupéré par Charlotte.

13. Miami Heat (1988) :

Miami a trouvé son nom suite à un sondage, réalisé au moment de sa création. Le terme « Heat » signifie chaleur et fait évidemment référence au climat de la ville de Floride. À noter que les autres noms proposés étaient « Sharks », « Barracudas », « Flamingos », « Palm Trees », « Beaches », « Suntan », « Shade », « Tornadoes » et « Floridians ».

14. Orlando Magic (1989) :

Comme Miami, la franchise créée dans les années 80 a fait appel aux fans pour son nom. En finale, on retrouvait « Heat », « Tropics », « Juice » et « Magic ». Après avoir visité la ville, la fille du manager général de l’époque alors âgée de 7 ans, l’aurait qualifiée de « magique ». Ce qui a conforté les habitants d’Orlando a opté pour le nom « Magic ».

15. Washington Wizards (1961) :

En 1997, le propriétaire Abe Pollin décida de changer le nom « Bullets » qui résonne comme un appel à la violence dans une ville où la criminalité est présente. Comme toujours depuis les années 80, un concours fut alors lancé. On comptait parmi les finalistes « Dragons », « Express », « Stallions », « Sea Dogs » et « Wizards ». Abe Pollin annonça alors son choix : ce sera les « Wizards » (magiciens). Le nom représente l’énergie et la puissance omniprésente et met en lumière la nature sage et magique de l’équipe. 

Cap à l’Ouest dimanche prochain avec la Division Nord-Ouest.

M.Tsigalko

logo playeur


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Playeur.co 15506 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine