Magazine Société

Le peuplier, le gui, la grive - une Internationale biologique

Publié le 22 décembre 2015 par Assouf

Le peuplier, le gui, la grive - une Internationale biologique

Solstice d'hiver

La dissémination du gui! En voilà toute une histoire. Aujourd'hui, nous célébrons, enfin je ne sais pas qui, le solstice d'hiver. Le jour le plus court de l'année. Les suivants allongeront. Les feuilles déchues repousseront. Enfin, ce ne seront pas les mêmes feuilles, mais ce seront les mêmes malgré tout. Allez comprendre la Nature! J'ai essayé, si je peux mentir un peu, de me baigner deux fois dans le même fleuve. Hé! bien figurez-vous que non! on ne peut pas. Au même endroit! exactement... mais non, c'était raté. 
S'il manque les feuilles, on repère les parasites. A la tête des arbres qu'ils sont... et surtout sur les peupliers. Est-il utile que je vous donne le nom latin de peuplier? Populus. Peuple! Parasite du Peuple en sa tête... c'est sa place au Kapital, sa définition. Je ne suis pas totalement juste en les traitant de parasites les Kapitalistes. Une délégation de guis s'est également plainte auprès de moi. Le gui n'est qu'un hémiparasite, ce qu'il prélève ne tue pas son hôte, le gui sait capitaliser et faire fructifier sur les matières premières qu'il dérobe. Le Kapitaliste, lui non plus, n'a pas intérêt à détruire la populace qui le nourrit. 
C'est la dissémination qui m'intéressait. Comment le gui fait-il pour sauter d'un arbre l'autre? Il est là un peu comme un con, il faut bien le dire. Les séjours aux Seychelles et compagnie, quand t'es gui, c'est compliqué. Mais le gui bénéficie d'agents qui s'ignorent, d'idiots utiles comme dirait l'autre. Les oiseaux. Nous ne savons que trop, en effet, que les oiseaux sont des cons. Qu'ils sont donc cons! pleurait le grand Chaval noir! Les grives les fauvettes les mésanges rivalisent de connerie! Rendez-vous compte : les grives draines mangent les fruits du gui, et vont rejeter les graines au grand large, loin mais loin... survoltées qu'elles sont par leur repas, elles volent voyagent migrent et déportent le gui à des kilomètres à la ronde. Et les fauvettes à tête noire? alors elles! elles ne savent pas manger le fruit en entier et le décortiquent sur place, sur la branche parfaitement! laissant ainsi une graine, juste voisine du gui mangé, prête à éclore car la fauvette a fait là où on lui a dit de faire. 
Qui est "on"? Personne. Et c'est ainsi qu'Allah est grand. Je repense toujours à Vialatte à cette période de l'année. C'est ainsi, il reviendra aussi éternellement que le solstice d'hiver. Pourquoi la dissémination du gui? 
Le gui a nécessairement conscience du peuplier, il a nécessairement conscience de la grive draine. Il ne peut en être autrement. Pourtant, il est impossible que le gui ait conscience du peuplier, ait conscience de la grive draine. De même la grive draine ne comprend strictement rien à ce qu'elle fait. Elle mange, point. Et cependant, etc. Si j'étais peuplier, j'y verrais un complot. Mais je ne suis pas peuplier. Le peuplier croît. Le peuple croit. Et réciproquement. Mais il n'y a pas de complot, ou alors de Dieu donc la Nature. Auto-organisation!
Nous, de l'espèce homo sapiens, sommes malgré notre prétention à la rationalité, parfaitement idiots. Du moins devrions-nous le rester (seuls les Idiots sont dignes d'intérêt). Disons stupides. On pense. Mais sans les pieds. Autant dire qu'on ne comprend rien. C'est important de le savoir. A partir de ce moment-là, en effet, on met en question ce que l'on pense, on envisage un autre point de vue. 
Voici donc 2015 qui s'achève. On nous apprend qu'un million de "migrants" est arrivé en Europe cette année. Le million! le million! Je remplace. Un million de déporté-e-s! et je répète : de déporté-e-s. Les gens se déportent! Sans déporteur officiel, c'est pratique. Un million, donc! Et surtout un, Aylan de son prénom, dont la photo horrible a été instrumentalisée jusqu'à la nausée, afin de parachever l'inversion totale du sens de ce qui se passe, vu du point où je me trouve : l'Occident est le criminel des criminels. 
Pour quelques plants de guis là-haut sur les cimes, un Empire, entraînant son peuple soi-disant consentant par les cheveux, détruit le reste de la planète afin d'en pomper la sève, causant la mort de millions de peupliers-bougnoules, et la déportation d'autres millions de peupliers-bougnoules, que les peupliers-occidentaux sont priés d'accueillir à bras ouverts (le contraire serait fasciste) à condition bien entendu que les peupliers-bougnoules cessent d'être bougnoules en coupant barbe et déchirant voile. 
Et c'est ainsi qu'Allah est grand. Comment ne pas voir que tout conspire? car tout conspire. La bombe de l'OTAN et la kalash de DAESH produisent les mêmes effets, strictement. Il est sans importance aucune que les têtes pensantes de l'un et de l'autre en aient conscience ou non. C'est bien celle-là, la fonction de l'accusation, véritable TASER idéologique, de "théorie du complot". Utiliser quelques maniaques obsessionnels, pour décrédibiliser tout changement de point de vue, et empêcher de remarquer que tout conspire. Les complots individuels sont dérisoires et ridicules. Ils ne font pas l'Histoire. C'est l'Histoire qui les faits, qui les rend possible. 
Jetez le puzzle en l'air, il retombera chaque pièce à la bonne place. C'est garanti. Le peuplier, le gui, le grive. 
Peupliers de tous les pays, unissons-nous! 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Assouf 938 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine