Magazine Design et Architecture

CHATEAU DE HIGHCLERE (Royaume-Uni)

Publié le 22 décembre 2015 par Aelezig

Highclere Castle est un château de style néo-jacobéen à environ 8 km au sud de Newbury dans le BerkshireIl est la résidence historique des comtes de Carnarvon. Souvent utilisé comme décor naturel de films, le château est en particulier le lieu de tournage principal de la série britannique Downton Abbey.

z19

Les évêques de Winchester possédaient au VIIIe siècle un palais et un verger. Lors de la dissolution des monastères (XVIIe), un manoir y est construit dans le style élisabéthain. Highclere devient propriété des comtes de Pembroke à la fin du XVIIe siècle. 

Henry Herbert, créé Baron Porchester of Highclere in the County of Southampton en 1780 puis 1er comte de la ville et du comté de Carnarvon par George III (XVIIIe) rénove la demeure dans le style georgien.

L'architecte Charles Barry (1795-1860), qui vient de reconstruire le palais de Westminster est chargé par le 3e comte, Henry John Herbert en 1838 de transformer totalement Highclere. La première pierre du nouveau bâtiment est posée en 1842 et les travaux achevés douze ans plus tard. Highclere Castle domine de façon imposante les environs, avec ses parements en pierre de Bath, couleur or-crème, et ses tourelles néo-renaissance, à la pointe de la mode au début du règne de la reine Victoria. Les murs extérieurs sont décorés de motifs appelés cuir découpé. À la mort prématurée de son père en 1849, le 4e comte, Henry Howard Molyneux Herbert poursuit les travaux et s'adresse, lorsque meurt Charles Barry, à Thomas Allom pour achever l'aile ouest (le quartier des domestiques) et les aménagements intérieurs, enfin terminés en 1878.

En 1890, à 23 ans, son fils, George Edward Herbert, devient le 5e comte de Carnarvon. Mais dépensier, voyageant beaucoup, achetant des antiquités et des livres, il est lourdement endetté. Son mariage, en 1895, avec la très richement dotée Almina Wombwell permet d'assainir ses finances. Le château est à cette époque, les dernières années de l'époque victorienne et le début du règne d'Edouard VII, un centre de la vie politique.

z20

motif de cuir découpé

L’époque édouardienne est la période la plus faste pour Highclere Castle dont les réceptions voient se croiser de grands noms des sphères politique, financière, scientifique et militaire, mais la guerre va tout changer.

Durant la première guerre mondiale, Lady Almina Carnarvon transforme Highclere Castle en hôpital militaire (épisode repris dans Downton Abbey). Les douze premiers blessés arrivent dès septembre 1914. Début 1916, quand l'hôpital est transféré à Londres, le château retrouve un semblant de vie normale. Mais l'hôpital avait coûté cher, les revenus agricoles ont chuté et les taxes augmenté. Les Herbert continuent à vivre sur un grand train et les fouilles de tombes aristocratiques que Lord Carnarvon finance en Egypte depuis 1907 lui reviennent très cher. Il commence à vendre des meubles et des propriétés, mais tient à sa collection d'antiquités égyptiennes, exposées dans le fumoir. La campagne de 1922 doit être la dernière qu'il subventionne. Le 4 novembre 1922, Howard Carter découvre l'entrée de la tombe inviolée du pharaon Toutankhamon, mais Lord Carnarvon meurt le 5 avril 1923, avant l'ouverture de la chambre funéraire. 

Son fils, Henry Herbert, né en 1898, devenu 6e comte de Carnarvon, abandonne sa carrière militaire et vient habiter Highclere avec sa femme, Catherine Wendell, une américaine (sans fortune) qu'il a épousée en juillet 1922. Les taxes obligent Almina à vendre de nombreuses pièces de la collection d'antiquités égyptiennes au Metropolitan Museum de New York afin de les acquitter et la famille réduit son train de vie du domaine. Pendant la seconde guerre mondiale, le château accueille pendant quelque temps des enfants évacués du nord de Londres. 

z21

La grande tour

Le 7e comte de Carnarvon (né en 1924) hérite du domaine à la mort de son père, en 1987. Henry George Reginald Molyneux Herbert est très lié avec la reine-mère Elizabeth, dont il dirige les écuries de course depuis 1969. Elle vient fréquemment à Highclere avant sa mort en 2002 et est la marraine de son fils, George Herbert, né en 1956. Marié en seconde noce en 1999 à Fiona J. M. Aitken et propriétaire du domaine depuis 2001, il vit avec sa famille en partie dans un cottage à proximité du château. Trop superficiellement entretenu pendant des années, attaqué à l'intérieur par l'humidité et à l'extérieur par l'érosion, celui-ci réclame d'urgentes et coûteuses réparations. Une cinquantaine de pièces au moins sont très abîmées et inutilisables, seuls le rez-de-chaussée et le premier étage (loué pour des réceptions et des mariages) sont habitables.

La propriété comporte neufs entrées, trois lacs, de nombreux cèdres du Liban, dont les 56 plus anciens sont issus de semis de graines offertes aux Pembroke par l'évêque Stephen Pococke, célèbre botaniste du XVIIIe siècle, et un certain nombre de mobiliers de jardin, en particulier le temple de Diane, au nord, tout près de Dundsmere Lake, le temple à colonnes à l'est du château, le temple étrusque, et Heaven's Gate (la porte du ciel). Trois chemins publics traversent le domaine et divers lieux de promenade sont accessibles en été : Milford Lake, Cemetery Chapel, London Lodge, Heaven’s Gate.

Le paysagiste Capability Brown, qui aménagea les jardins au XVIIIe, considéré comme « le plus grand jardinier d'Angleterre », a particulièrement soigné les points de vue que permet la traversée du parc ainsi que la mise en scène de la dernière approche du bâtiment. 

Au rez-de-chaussée, on trouve les salles d'apparat : le grand salon décoré dans le style gothique, aux murs tapissés de cuir de Cordoue et entouré d'une galerie au premier étage, la salle à manger, le fumoir, la grande bibliothèque, avec son bureau à gradin et la petite bibliothèque. Parmi les tableaux de famille, des œuvres de Reynolds, de William Beechey. Des photographies et trophées équestres rappellent l'intérêt des Carnarvon pour l'équitation et les courses hippiques ; dans un coin du salon de musique, au plafond peint par Francis Hayman dans les années 1730 et aux murs couverts de tapisseries italiennes du XVIe siècle, on peut voir la table et la chaise utilisées par Napoléon à l'île d'Elbe pour signer sa première abdication.

z22

Plusieurs pièces ont été aménagées par Lady Almina, en particulier le salon, tapissé de soie verte. Le grand escalier de chêne de Thomas Allom est construit dans la haute tour élevée en 1842 dans un style inspiré de la renaissance italienne par Charles Barry. 

Il y a onze chambres au premier étage, dont certaines se visitent, peu à peu reconstituées dans des styles d'époque par Lady Fiona : ainsi, la chambre Stanhope est tapissée de rouge comme lors de la visite du Prince de Galles en décembre 1895. Les pièces aux autres étages sont inoccupées et très dégradées.

La collection d'antiquités égyptiennes est actuellement exposée dans les sous-sols.

A voir un jour !

D'après Wikipédia


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte