Magazine Science & vie

Le Monde selon la Physique ( PHYSICS WORLD COM ) :dec 2015 ; palmarès de 2015 et prévisions

Publié le 20 décembre 2015 par 000111aaa

Comme je vous l’ai annoncé hier  ,ma tribu arrive en EUROPE   et mon emploi du  temps  se remplit…..C  ‘est pourquoi ne voulant pas à l’instar de mon ami USBEK   jouer les MADAME ELISABETH TEYSSIER  futurologue ,  je vous propose de vous donner ma traduction personnelle des prévisions de Physics world  pour 2016 , suivies de mes commentaires , prévisionnels eux aussi  , mais sans risquer un dollar dessus !

---------------------------------------------------------------------------------------------

Ma traduction personnelle :

Le monde de la physique en 2016

17 déc 2015 2 commentaires

Comme encore une autre année tire à sa fin, il est temps pour moi de regarder dans ma boule de cristal et de prédire les événements clés de la physique qui pourraient avoir lieu en 2016. Je trouve toujours plus simple et plus facile de prédire ce qui va arriver dans  a "Big Science" – si  dominée qu'elle soit  par de vastes projets en physique des particules, en astronomie et cosmologie , lesquelles  sont prévues  des années à l'avance. Et l'année prochaine ne fera pas exception

Commençons donc au CERN, où les physiciens au Grand collisionneur de hadrons (LHC) passeront 2016  à continuer d'écraser les protons ensemble à une énergie de 13 TeV dans le cadre de "Run II", lequel  a commencé l'année dernière. Fabiola Gianotti, qui reprend les rênes de Rolf-Dieter Heuer le  mois prochain comme  15e directeur général du CERN, aura à cœur d'assurer que  le laboratoire rassemble le plus grand nombre de données de haute qualité que possible, même s’il est peu probable d'atteindre l’ énergie de collision prévue de  14 TeV pour  obtenir la  "nouvelle physique" au  delà du Modèle Standard en 2016. En effet, une présentation au CERN,  donnée juste avant Noël de la première moisson  de données II des expériences ATLAS et CMS apparaît déjà devoir  limiter la possibilité de particules supersymétriques  vers des énergies encore plus élevées .

Dans l'espace, la mission de la NASA Juno est réglée  pour  entrer dans  l'orbite de Jupiter, le 4 Juillet et  chronométrée haut la main pour une observation américaine publique. Après un voyage de cinq ans, Juno sera le premier engin à visiter Jupiter depuis Galilée en 1995. L'Agence spatiale japonaise (JAXA) est  en charge d’une année bien remplie, elle  aussi. Son vaisseau Akatsuki est entré en orbite autour de Vénus le mois dernier, et les scientifiques de la mission attendent de recevoir ses premières données en Avril. JAXA envisage également de lancer l'ASTRO-H télescope à rayons X en orbite basse de la Terre cette année, pour  étudier  tout, depuis  la structure à grande échelle de l'univers  jusqu’à la distribution de la matière noire dans les amas de galaxies.

Pendant ce temps, l'Agence spatiale européenne publiera les premières données début d'année prochaine de sa mission Gaia, qui vise à créer un catalogue 3D d'environ un milliard d'objets astronomiques. Mars verra le  travail de  Lisa Pathfinder de l'Agence spatiale européenne  pour commencer les travaux de test de  la technologie pour un futur observatoire des ondes gravitationnelles dans l'espace. Une autre perspective alléchante pour 2016 sera le télescope Event Horizon   pour une imagerie d'un trou noir pour la première fois.

 Les physiciens des astroparticules, en attendant, se  sont mis à commencer à travailler en 2016 sur une   modernisation de  l'Observatoire Pierre Auger  de 14m$ - c est  le plus grand observatoire de rayons cosmiques du monde - en Argentine. La mise à niveau de AugerPrime impliquera l'installation de détecteurs à scintillation aux côtés des 1660 détecteurs d'eau Cerenkov existants, permettant  chercheurs de séparer plus efficacement les électrons et les muons qui sont créés dans la cascade de particules secondaires créé lorsqu’ un rayon comique frappe l'atmosphère de la Terre. Ceci, à son tour, devrait faciliter l'identification de ceux  des rayons cosmiques qui sont des  protons de haute énergie.

Tout n’est pas entièrement rose en astronomie, cependant. La cour suprême de Hawaii a récemment statué que le permis de construction pour le télescope de trente mètres (TMT)à  1,4 milliard $ sur le dessus de la montagne de Mauna Kea est invalide. La décision va forcer les partisans du télescope à  relancer le processus du  permis entier, retardant  le projet et ajoutant encore plus d'incertitude.  La construction de la TMT a déjà été mise  en attente depuis Avril dernier à la suite des protestations de Hawaïens autochtones, qui voient sa construction sur le Mauna Kea comme  une  profanation de leur sommet spirituel et culturel.

En physique nucléaire, le réacteur tokamak de fusion ITER, qui est en cours de construction à Cadarache dans le sud de la France,  va faire face à une autre année mouvementée. Après la réunion du conseil d'ITER de Novembre dernier, des rumeurs circulaient ; à savoir , la réalisation du projet pourrait glisser de six ans, de 2019 à 2025. Le Conseil va maintenant procéder à son propre examen pour voir s’il est possible de serrer la chronologie et la réduction des coûts, avec un nouveau plan «de base», qui doit sortir en Juin. Dans le même ordre  d’idées , Wendelstein 7-X stellerator à Greifswald, en Allemagne, qui a démarré  la semaine dernière, est prêt à être mis à l'épreuve l'année prochaine puisque  les chercheurs y  testent ce type de dispositif de fusion.

Prédire ce qui va arriver dans le reste de la physique et dans l'industrie basée sur la physique est plus difficile, car  le progrès  y est vital, mais fragmenté à travers une myriade de groupes,  secteurs et entreprises. Mon conseil est de prévoir  que "Li-Fi" - alternative à base de lumière à la radio-fréquence Wi-Fi – gagnera  du terrain commercial. Les travaux sur le graphène et d'autres matériaux 2D continueront, avec l'accent mis sur la superposition de quelques matériaux 2D pour faire de nouvelles hétérostructures de "designer" en utilisant, par exemple, des couches de graphène comme électrodes avec le nitrure de bore comme isolant.

Les applications de la physique sont cruciales, et c’est grâce à elles - et à travers le plaidoyer des organisations comme l'Institut de Physique (IOP), qui publie Physics World - que le financement de la science au Royaume-Uni a  survécu   aux coupures  effectuées au cours des dernières Comprehensive Spending Review du pays. Il y aura d'autres développements positifs pour la science au Royaume-Uni en 2016, avec l'ouverture du nouveau  Francis Crick Institute à Londresà  £ 650m.  Nommé d'après le co-découvreur de la structure de l'ADN, l'institut sera un  phare  de la science biomédicale  en laboratoire du pays, avec  un cinquième des 1250 employés  comme  physiciens,  chimistes, mathématiciens et  ingénieurs. Rappelez-vous que les biosciences et l'environnement dominent la liste Altmetric des 100 meilleurs articles scientifiques les plus populaires de 2015, à en juger par la façon  dont  ils ont été partagés et discutés dans les médias grand public et social.

La beauté de la physique, cependant, est telle  que même la recherche la plus ésotérique peut libérer  des avantages imprévus - comme les gagnants de la  Découverte de l'année 2015 de  PHYSICS WORLD l ont montré . Nous avions choisi Jian-Wei Pan et Chaoyang Lu de l'Université des Sciences et Technologies de Chine à Hefei, pour être les premier à atteindre la téléportation quantique simultanée de deux propriétés inhérentes d'une particule fondamentale - le photon. Les chercheurs parlent déjà d’  applications, telles que  sur des communications quantiques à longue distance elles  assurent une sécurité incassable, avec des  ordinateurs quantiques ultrarapides et des réseaux quantiques». Nous pouvons également nous attendre à de nouveaux développements en 2016 à partir de l’ ambitieux Programme national de Quantum Technologies du Royaume-Uni, £ 270m  qui vise à stimuler les applications de la physique quantique.

En parlant de cela, sûrement 2016 va  être l'année où Anton Zeilinger - le doyen de la communication quantique-  calcul e- information - va enfin gagner un prix Nobel de physique, attendu depuis longtemps J’ai soutenu le gourou quantique autrichien pour une  gloire Nobel pendant une longue période, et 2016 doit être son année, peut-être avec Alain Aspect et John Clauser pour leurs expériences  sur  l'inégalité de  Bell. Le Comité Nobel pour la physique doit  en prendre note.

Comme pour la physique mondiale, en 2016, nous allons garder un œil sur le côté industriel de la physique via notre "Focus sur"  , séries, qui incluent l'énergie nucléaire (Avril), les nanotechnologies (mai),l’ optique et photonique (juin) et  la technologie du vide (Août). Il y aura également  à se concentrer sur les questions de diffusion de neutrons (Octobre), et de l'astronomie et de l'espace (Décembre). Aussi, ne manquez pas notre rapport spécial sur la Chine en Septembre

( le reste est blabla de politesse !)

A propos de l'auteur

Matin Durrani est rédacteur en chef de Physics World

--------------------------------------------------------------------------------------------

  MON COMMENTAIRE

Que Physics world  glorifie la science et la physique anglaise  , on ne saurait s’en étonner  puisqu ‘ils sont sponsorisées par IOP ! Que le journaliste fasse du lobbying  pour certains plutôt que pour d’ autres  pour le prochain NOBEL de physique c’est son droit  , mais j’y joindrai volontiers  RONALD HANSON   qui vient de confirmer complètement l’intrication  ….Mais je suis loin encore d’y voir des  confirmations  de manips de téléportation  de science-fiction   ou des ordinateurs   quantiques grand public …Evitons de vendre la peau de l’ours .  Je ne mise pas un dollar  sur le développement de la supersymetrie  et  guère plus sur l’identification  des caractéristiques  précises  de  la « dark matter »   pour l’année à venir …….


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine