Magazine Bien-être

Savoir faire un « discours de table »

Publié le 22 décembre 2015 par Mesclesdubonheur @marieDACRUZ1

images sapin de noelApprenez à faire un discours de table !

Bientôt Noël et le réveillon du premier de l’an. C’est donc une période propice aux retrouvailles en famille ou entre amis mais aussi l’occasion de faire un ou des discours !

L’intérieur, tout comme l’extérieur des maisons s’illuminent, les tables sortent leurs tenues d’apparat,  les fourneaux se mettent à crépiter, embaumant l’air de suaves senteurs épicuriennes… Bref, tout le monde se prépare à festoyer dignement, une fois encore, Noël et la venue d’une nouvelle année.

Néanmoins, sous ces bons auspices où la fébrilité est palpable et l’ambiance chaleureuse, ne vous est-il pas déjà arrivé de vous sentir très mal à l’aise ?

Oui, mais pourquoi ?

Et bien, sans même que vous le souhaitiez, on vous demande soudain de faire un « petit discours » en public, adressé à tout ce petit monde présent et avide d’écouter celui ou celle que vous êtes devenu(e) !

« Allez, raconte… Dis-nous tout ce que tu as fait depuis ce temps ! Ne sois pas timide, voyons ! On se connait tous ! »

Bien évidemment, cela semble facile à priori, en effet. Cependant, connaitre toutes les personnes présentes est une chose et s’adresser à la majorité d’entre elles, en est une autre.

Toujours est-il qu’il existe quelques conseils pour réussir un discours en public.

Le succès assuré pour vos « discours de table« 

Comment vous sentir plus à l’aise la prochaine fois
que quelqu’un vous dit : « Tu nous diras bien quelques mots ?« 

discours à table images

Bien souvent, les « discours de table » ressemblent
davantage à une corvée (pour celui qui le fait comme pour
celui qui subit !) qu’à un plaisir.

Voici quelques conseils :

  1. Toujours prêt.

Même un discours de table se prépare. S’il y a la moindre
chance que vous soyez désigné, préparez-vous :
notez une anecdote, une histoire, une idée, observez ce qui
se passe avant le repas. Notez quelques mots clés sur
une carte de visite ou un paquet d’allumettes pour éviter
les trous de mémoire.

2. Court mais bien.

Rien n’est plus ennuyeux qu’un long discours quand vous avez
faim ou envie de discuter avec votre voisin de table.
2 à 3 minutes suffisent pour créer un climat de sympathie
et d’ambiance conviviale.

  3. Chaleureux et distrayant.

Ce n’est pas le moment de dire des choses hautement
philosophiques ou graves. Gardez un ton léger et humoristique.

  4. Au bon moment.

C’est-à-dire jamais au moment où les assiettes sont pleines
et fumantes ou, pendant un moment d’agitation du service.
Mettez-vous éventuellement d’accord avec les serveurs afin
qu’ils interrompent le service pendant que vous parlez.
Sortez vos antennes, « sentez » le bon moment pour interrompre
repas et conversations.

  5. Tous des amis.

Ne faites pas de discours mais parlez comme si vous étiez
en train de converser avec des amis. Faites-les parler
eux aussi. Posez des questions, faites-les participer.

Terminez par une action collective : levez les verres,
applaudissez, chantez, etc.

N’oubliez jamais que l’objectif d’une communication de table
est de créer un climat sympathique, une ambiance conviviale
et chaleureuse !

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter d’excellents discours de table en cette fin d’année, avec le succès assuré et que votre vie soit belle !

Mais n’oubliez pas l’essentiel : Prenez soin de vous !

Vous pouvez diffuser gratuitement ce numéro de
« communicateurs efficaces » dans votre entreprise,
ou citer un article, à condition de mentionner
le copyright: ©MMXI-269 www.communicateurs-efficaces.com


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mesclesdubonheur 2242 partages Voir son profil
Voir son blog