Magazine Bien-être

Les œufs, riches en cholestérol ?

Publié le 21 décembre 2015 par Lindixon
Les œufs, riches en cholestérol ?

Les œufs riches en cholestérol ?
Les amateurs, et ils sont nombreux, se poseront sans doute la question, car bien souvent les œufs et, pour le cholestérol, ont une mauvaise réputation.
A tort ou à raison ?
Nous allons tenter d'éclaircir les choses...

L'œuf :

Une chose est certaine, l'œuf contient des protéines et il est riche en nutriment essentiel, il est nutritif, et il est un aliment essentiel dans de nombreux régimes.
Pour ce qui est de savoir si les œufs sont riches en cholestérol ? Oui un œuf est riche d'un taux élevé de cholestérol, ce qui ne veut pas dire, qu'il doit être évité chez les personnes qui ont une prédisposition au cholestérol, et là, est justement tout l'amalgame qui lui donne ainsi cette mauvaise réputation vis à vis du cholestérol.

Les œufs riches en cholestérol, pour leur composition oui, mais pour la consommation non.
Ainsi, la question ne se pose plus.
Des études ont démontrées que les œufs ne perturbaient pas les taux de lipides sanguins. L'œuf reste un aliment également riche en vitamines, et en oligoéléments et pauvres en graisses saturées.

Aucunes études ne met en avant des effets néfastes concernant la consommation d'œuf, à raison de un œuf par jour, il n'y a aucune incidence, ni sur le plan des maladies cardiovasculaires, ni sur le taux de cholestérol sanguin. La consommation même de deux œufs par jour, ne démontre pas non plus d'incidences spéciales.

Les œufs et le cholestérol sanguin :

Sur le cholestérol sanguin, la consommation d'œuf a un faible impact qui s'explique selon deux raisons.
L'excès de cholestérol sanguin provient dans la majorité des cas, pour les ⅔, du cholestérol de l'organisme celui qui est fabriqué de la dégradation des membranes cellulaires, c'est la première raison.
La seconde raison s'explique selon le fait que les graisses pathogènes (soit mauvaises) pour l'organisme, proviennent essentiellement des graisses saturées qui sont nombreuses dans certains aliments comme la charcuterie, le beurre, la crème, et aussi toutes les viandes grasses. Il existe aussi les graisses trans-saturées, celles contenues, dans les huiles végétales hydrogénées présentes dans de très nombreux aliments et notamment ceux qui sont industrialisés, qui sont responsables à la création de mauvaises graisses.

D'un point de vue global, la consommation d'un œuf, pour le cholestérol alimentaire, est très infime, un œuf ou un autre aliment qui contient du cholestérol, apporte un faible taux à l'organisme. Le cholestérol étant fabriqué par le foie à partir des acides gras saturés.

Si des personnes peuvent afficher un taux trop élevé de "mauvais" cholestérol, l'œuf n'est pas en cause. Seul l'organisme va fabriquer du mauvais cholestérol en fonction d'une mauvaise alimentation, trop riche en acides saturés.
Des épidémiologistes, et après des études réalisées, ont démontré que manger deux œufs par jour, et ce pendant une durée de six semaines, n'avait aucune incidence sur le bilan lipidique.
Ce sont les résultats qui ont été obtenus auprès des personnes qui avaient suivi cette expérience, et même pour celles, qui parmi elles, étaient des personnes jugées à risques cardiovasculaires.

Ainsi, les explications sont très claires : l'œuf n'est pas riche en cholestérol au sens qu'il peut vous procurer, en le consommant, du mauvais cholestérol, il est simplement un aliment pourvu de cholestérol, mais qui n'a aucune grande incidence sur votre organisme.

En conclusion, continuez de manger des œufs, et si vous les adorez, vous pouvez même aller jusqu'à deux oeufs par jour !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lindixon 131 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines