Magazine Société

Au bord de l'eure

Publié le 10 janvier 2016 par Fabianus
AU BORD DE L'EURE
Au bord de l’Eure un Bordelais Parmi les pêcheurs dépêchés Sentait les pleurs, suintait des plaies Et au malheur cet homme allait
Point de bonheur sous son bonnet. Il subissait l’ardeur lardée Vivant en terreur enterrée Mille douleurs d’un mois d’août laid.
Son âme sœur l’avait quitté Et quelque terreur l’atterrait En bon Seigneur il en saignait D’amour fugueur ; nul n’en fut gai !
Dans sa démarche l’aigreur l’est grée Il pense au cœur, il pense au quai De Bordeaux, les premiers baisers… Bière en brasseur, belle embrassée.
Mais à plat cœur, elle l’a plaqué Qu’importe Miller ou Millet Les enchanteurs, les ans chantés Il sent laideur nue sans l’aider…
Le tentateur l’a tant tâté Qu’il veut, sais-tu Eure, se tuer ? Peux-tu lent pêcheur, l’empêcher Sous l’aulne ou ailleurs d'se noyer ?  
Dans les couleurs il a coulé Déjà se meurt, déjà se  met Sa dernière heure en dernière haie Se fait sauteur ; ce fait sot tait !
Mort sans honneur, mort sans zoner Que maux de cœur qui se moquaient Dans le malheur cet homme allait ! Au bord de l’Eure, ô Bordelais…

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabianus 1077 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine