Magazine France

La #Transition, piège à con(ne)s…

Publié le 18 janvier 2016 par Gédécé @lesechogaucho

talbot

A peine deux mois après l’apparition d’un énième « nouveau » machin politique (de gauche celui-là) dont j’avais parlé ici, à l’initiative de Pouria Amirshahi, dénommé « le mouvement commun« , voici qu’en surgit un autre, venant de nulle part cette fois. Pas de terrain militant, pas d’assise ni d’antécédents politiques, juste une enfilade de poncifs lénifiants et de clichés qui ne fleurent pas franchement bon la gauche, mais un libéralisme bon teint sur fond d’initiative citoyenne et de logique sécuritaire comme il se doit, contexte oblige. Jugez donc par vous même de la profondeur de l’analyse, telle qu’elle apparait sur leur site :

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11

Rien que l’ illustration de leur mouvement prétendûment apolitique, telle qu’elle apparait sur les réseaux sociaux, m’insupporte : une foule de gens gris, un drapeau français aux couleurs éclatantes qui les annihilent… ça pue ce nationalisme que j’exècre.

Capture0

En outre,  tout dans cet Ovni politique apparait comme une invention totalement artificielle de communicants. Qu’importe le fond, pourvu qu’on ait la forme… Une campagne bien lisse où rien n’est lissé au hasard. Tout est habilement pensé pour ne présenter aucune aspérité, afin d’appâter le chaland.  Parmi les fondateurs, des têtes qui ne me sont pas inconnues :

transition
source

Claude Posternak a créé le site « L’Important », qui republie des articles provenant de la plate-forme tweeter, y ajoutant des titres et des commentaires à sa sauce si personnelle… je me suis déjà frité avec lui sur ce point là : malhonnête, il tord la réalité au profit de ses orientations politiques personnelles, comme j’ai eu l’occasion de le démontrer dans un billet dédié.

CapturePosternak

Il officie aussi sur une chaîne d’info en continu, arbitrairement présenté comme la caution de gauche… Je souris. Mais là  n’est pas le plus important. La seule présence de la détestable Zohra Bitan suffit à mes yeux à discréditer toute l’initiative. Et je ne suis manifestement pas le seul à le penser…

Capture6

J’ai déjà dit ce que je pensais de cette réac identitaire nationaliste, pas franchement de gauche (sinon à la sauce Valls), inutile donc d’en rajouter. Ceux qui ne la connaissent pas ont pu la voir à l’œuvre récemment dans l’émission de Taddeï. L’impétrant Xavier Alberti, libéral pur sucre qui ne se distingue par particulièrement par son milieu modeste, s’illustre quant à lui par ce genre de pensée à haute valeur ajoutée :

Capture4

Libéralisme caractérisé, donc, que vient confirmer son parcours professionnel. Ménageons donc ces pauvres riches, par charité chrétienne…  Ou pas : je suis athée, en religion comme en ce domaine économique. Je ne fais pas en effet partie de la secte des adeptes de la Croâssance…  Je ne connaissais pas les autres, aussi ai-je eu la faiblesse curiosité de googliser un chouïa. Le moins que l’on puisse dire serait que la société civile dont ils se revendiquent si fort n’est pas franchement représentée… voire pas du tout. Joindre les actes à la parole, c’est parfois bien. Rien que de bons gros libéraux médiatiques bien friqués, et rien d’autre. Aussi, quand je lis ceci, je me marre…

0

Ni de droite ni de gauche, qu’il disait… La gauche ne saurait être aussi outrancièrement libérale, quand le libéralisme conduit à ce qu’1% de la population mondiale détient autant d’avoirs que les 99% restant. (Et ce n’est pas un gauchiste qui le dit).

Capture

Le libéralisme est une prédation, une dépossession. Il va à l’encontre des intérêts populaires, but ultime que devrait se fixer la gauche, quand elle est elle-même, et qu’elle respecte ses valeurs, sur lesquelles d’autres s’assoient.  Aussi, présenter ce mouvement si artificiel et si déconnecté de la société civile qu’il prétend incarner (ou alors, seulement celui d’un camp, et d’un clan) comme une sorte de nouveau Podemos, oui, mais de droite, fallait oser…. Ils l’ont fait. C’est à ça qu’on les reconnait. Mais bon, pas d’inquiétude. Simplement un mouvement parmi tant d’autres qui éclosent comme bourgeons au printemps…  Et qui viendront se rallier opportunément le moment venu à des candidats plus clairement identifiés. Voilà voilà… En attendant :

Capture5.PNG


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte