Magazine Humeur

La ville va-t-elle perdre les collections de son plus riche musée ?

Publié le 17 janvier 2016 par Delanopolis
Carnavalet, dont les collections, certes dédiées principalement à l'histoire de Paris sont, par-delà ce seul thème, les plus riches des musées de la ville est-il en péril grave ? C'est la question qu'il faut se poser quand on entend les personnels des services culturels. Le musée vient à nouveau d'être fermé en urgence du fait des failles de son système de sécurité incendie ! La ville va-t-elle perdre les  collections de son plus riche musée ?

"Dimanche 17 janvier, en début d'après midi, le musée Carnavalet, situé entre la rue des Francs-Bourgeois et la rue de Sévigné (IIIe) dans le marais, a dû brusquement fermer ses portes et évacuer les visiteurs « en raison de problèmes techniques ». Un euphémisme.

En réalité, le système de sécurité-incendie est, de nouveau, tombé en panne. Un problème déjà apparu les jours précédents. Petite précision : le cahier Hygiène et Sécurité du musée Carnavalet était introuvable. Sa présence est pourtant obligatoire selon la loi qui régit les établissements qui reçoivent du public.

De son côté, le conservateur d'astreinte, sans nouvelle de la direction de Paris-Musées, l’établissement public en charge des musées municipaux de la capitale, a décidé de renvoyer les personnels de Carnavalet chez eux.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, nous ignorons quand le musée sera en mesure d'ouvrir de nouveau ses portes."

Après l'insigne perte qu'a constitué il y a plusieurs années le vol de toiles majeures au musée d'art moderne de la ville, non retrouvées à ce jour, du fait d'une défaillance incroyable du système de protection, on voit à nouveau le peu de cas que l'administration hidalguienne fait du patrimoine des Parisiens.

Lire aussi ICI.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delanopolis 94237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines